Informations

Identification d'un oiseau sur la plage d'un petit lac

Identification d'un oiseau sur la plage d'un petit lac


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

En décembre dernier en France (lac de Divonne, Ain) j'ai pris une photo de cet oiseau à la recherche de nourriture sur la plage du lac.

On dirait un spécimen du genreAnthus(FamilleMotacillidae) mais comme ces spécimens sont assez difficiles à identifier (surtout l'hiver), j'aimerais avoir une confirmation.

D'après l'image que j'ai trouvée sur différents sites Internet, mes potentiels sont (par ordre de confiance) :

  1. Pipit d'eau (Anthus spinoletta)
  2. Pipit des prés (Anthus pratensis)
  3. Pipit à ventre chamois (Anthus rubescens)
  4. Pipit de roche eurasien (Anthus petrosus)

LesPipit de roche eurasienpourrait être présent dans la région lors de la migration mais c'est le moins probable à mon avis.


Identifier les oiseaux en Floride

La Floride est une destination de choix pour les oiseaux migrateurs, c'est pourquoi tant d'ornithologues amateurs affluent également en Floride.

Pour une identification rapide, voici quelques-unes des espèces d'oiseaux que vous verrez en Floride. Vous cherchez des sites d'observation d'oiseaux? Voir nos recommandations.

Anhinga

Faisant surface de leurs plongées pour chasser les poissons, les anhingas, avec leur long cou, ressemblent à des serpents au garde-à-vous, c'est pourquoi on l'appelle aussi l'oiseau-serpent, ou dinde d'eau

Canard siffleur à ventre noir

Avec une couleur et une forme inhabituelles par rapport à la plupart des canards que vous voyez, le canard siffleur à ventre noir est étonnamment commun dans toute la Floride.

Bihoreau gris

Trouvé le long des côtes et des zones humides d'eau douce, le bihoreau gris est une espèce insaisissable

Pélican brun

Le pélican brun est l'une des deux espèces de pélicans trouvées en Floride, le pélican blanc étant l'autre. Ils ont des poches distinctives sous leurs factures et ne peuvent pas être confondus avec le pélican blanc en raison de la différence de taille et de couleur.

Caracara

Rapace de Floride à l'allure inhabituelle, le caracara huppé est l'oiseau national du Mexique. Ils font partie de la famille des faucons, mais leur tête ressemble beaucoup à celle d'un perroquet : un visage rouge et un bec épais et courbé compensent leur plumage noir et blanc.

Héron garde-boeuf

Un oiseau nicheur colonial, le héron garde-boeuf est souvent vu en grands troupeaux au-dessus de la tête le matin et le soir, se dirigeant vers et depuis leurs perchoirs et nids dans les arbustes le long des rivages.

L'un des oiseaux les plus communs que vous verrez dans les marais de Floride, les foulques sont parmi les plus bruyants. Quand ils décollent, ils ont l'air de courir sur l'eau avant de se lancer dans le ciel.

Cormoran

Les cormorans peuvent être facilement confondus avec l'anhinga, mais sont un oiseau plus social. Vous les verrez traîner en groupe.

Geai de Floride

Vu dans des habitats de broussailles très spécifiques avec des arbres plus petits, le geai des broussailles de Floride ne se trouve qu'en Floride, sa population en déclin et sévèrement limitée par le manque d'habitat.

Grand héron bleu

Un spectacle distinctif le long des voies navigables de la Floride, le grand héron est le plus grand des échassiers aux teintes bleues que vous verrez chasser le long des rives.

Grande aigrette

Le plus grand des échassiers de couleur blanche en Floride, la grande aigrette est fréquemment observée dans les zones humides et le long des cours d'eau.

Héron vert

Les hérons verts ressemblent de loin au Butor d'Amérique. Mais la façon dont ils tiennent leur cou et le vert irisé des plumes sur leur dos facilitent leur identification.

Limpkin

Châtain avec des taches blanches, le limpkin a un bec recourbé un peu comme un ibis. C'est l'un des oiseaux les plus rares de Floride et figure sur la liste des espèces protégées. Son alimentation se compose principalement de l'escargot pomme.

Petit héron bleu

Peu d'oiseaux échassiers semblent vraiment contrariés lorsque vous passez devant eux, mais le petit héron bleu fait vraiment des histoires et s'éloigne généralement rapidement, quelle que soit la douceur avec laquelle vous marchez.

Héron de Louisiane (tricolore)

Héron bleu à ventre blanc distinctif, le héron de Louisiane est également connu sous le nom de héron tricolore.

Poule d'eau

L'un des résidents les plus bruyants du marais, la poule d'eau – également connue sous le nom de gallinule commune ou poule des marais – a un bec rouge distinctif par rapport à leurs cousins ​​les foulques.

Canard tacheté

Canard barboteur, le canard tacheté flotte à la surface de l'eau et tamponne délicatement son bec dans l'eau pour se nourrir, ou se renverse pour atteindre la végétation au fond.

Balbuzard

Le balbuzard pêcheur est un grand rapace noir et blanc, mesurant jusqu'à deux pieds de haut et avec une envergure de six pieds. Il plonge pour le poisson et se trouve près des habitats d'eau douce et d'eau salée.

Gallinule pourpre

Le plus bel oiseau d'eau de Floride est la gallinule pourpre, que l'on trouve toute l'année dans les marais d'eau douce de la péninsule de Floride.

Carouge à épaulettes

L'un des sons les plus distinctifs que vous entendrez dans un marais de Floride est l'appel du merle à épaulettes, en particulier lorsqu'il y en a un grand nombre.

Spatule rosée

Il ne fait aucun doute que la spatule rosée, avec son plumage rose vif et son bec distinctif en forme de pelle. Habituellement vus en couples ou en grands groupes, ils se nourrissent de vasières.

Grue du Canada

Grands oiseaux distinctifs que vous verrez partout dans la péninsule de Floride, les grues du Canada s'accouplent pour la vie et voyagent en couple ou en famille.

Aigrette neigeuse

Parfois confondue avec d'autres échassiers blancs en Floride, l'aigrette neigeuse a des pattes jaunes distinctives et un bec noir.

Ibis blanc

Appelé courlis par les Floridiens indigènes, l'ibis blanc est un oiseau échassier qui a tendance à parcourir et à voyager en groupes. C'est l'un des échassiers les plus communs que vous verrez en Floride.

Cigogne en bois

La seule vraie cigogne originaire d'Amérique du Nord, la cigogne des bois peut avoir une envergure de plus de cinq pieds. Autrefois très menacée en raison de la perte d'habitat dans ses zones de nidification, elle a fait un retour spectaculaire


Oiseaux gris

Le but de cette page Web est de montrer les nombreux types d'oiseaux gris, d'abord identifiés par leur plumage principalement gris, puis par leurs caractéristiques les plus distinctives. Les oiseaux de couleur grise se trouvent dans la plupart des familles d'espèces d'oiseaux, y compris les moucherons, les grives, les viréos, les mésanges, les sittelles, etc.

Pour un ornithologue débutant, la couleur de l'oiseau sera probablement la première information qui sera utilisée pour essayer de donner un nom à l'oiseau. Certains oiseaux de couleur grise peuvent sembler avoir un plumage noir en fonction de la lumière disponible ou même d'être vus en plein soleil.

Références à d'autres sites ornithologiques :

Ce sont des liens vers des sites Web relatifs aux différentes institutions, sociétés et organisations d'ornithologie ici en Amérique du Nord. Certains de ces mêmes sites sont un formidable atout pour rechercher des connaissances sur les oiseaux dans d'autres régions du monde. Chacun de ces liens offre à l'utilisateur différentes méthodes pour identifier les oiseaux, que ce soit par régions, habitat, apparence ou peut-être par couleur. Les connaissances sur les possibilités d'où et quels oiseaux pourraient être présents sont incluses.

Hinterland Who's Who Bienvenue sur le site Web de Hinterland Who's Who Tout a commencé en 1963, avec des vignettes en noir et blanc sur le huard, l'orignal, le fou de Bassan et le castor. Depuis plus de 50 ans, Hinterland Who’s Who est fier de faire entrer la faune emblématique du Canada directement dans les foyers des Canadiens. Relancée en 2003, la nouvelle série sert à reconstruire le lien que des milliers de téléspectateurs ont établi avec la faune à travers la série originale. Bienvenue sur notre nouveau site internet! Jetez un coup d'œil autour de vous et découvrez comment vous pouvez contribuer à ce que la faune continue de faire partie de ce que signifie être canadien.

Avibase - la base de données mondiale sur les oiseaux Ce site fournit à l'utilisateur une liste complète des espèces d'oiseaux, ventilée par pays, ou dans l'exemple des États-Unis ou du Canada, par état et province. Ici, les noms d'espèces d'oiseaux sont disponibles dans d'autres langues, un grand atout pour être utilisé comme traduction de noms d'oiseaux étrangers.

ABA - American Birding Association Ce site représente une organisation qui tient des registres officiels de toutes les espèces d'oiseaux dont il a été prouvé qu'elles ont été observées à l'intérieur des périmètres du continent nord-américain et des plans d'eau environnants. Des versions révisées régulières sont publiées pour maintenir la liste des oiseaux à jour en tout temps. C'est la liste utilisée par tous les ornithologues amateurs sérieux au cours de leur vie. Vous connaissez peut-être le film intitulé "Big Year". C'est avec cette liste que tous les ornithologues amateurs ont utilisé pour tenter d'établir un nouveau record quant au nombre d'espèces d'oiseaux pouvant être vues par un ornithologue amateur au cours d'une année civile.

La description qui suit est tirée de la page d'accueil AOS.

AOS - L'American Ornitholgy Society est une société internationale vouée à l'avancement de la compréhension scientifique des oiseaux, à l'enrichissement de l'ornithologie en tant que profession et à la promotion d'une base scientifique rigoureuse pour la conservation des oiseaux. En tant que l'une des sociétés ornithologiques les plus anciennes et les plus importantes au monde, l'AOS produit des publications scientifiques de la plus haute qualité, organise des réunions intellectuellement engageantes et vitales sur le plan professionnel, sert les ornithologues à chaque étape de leur carrière, poursuit une perspective mondiale et informe les politiques publiques sur toutes les questions importantes pour l'ornithologie et collections ornithologiques. L'AOS se distingue par sa formidable expertise collective, comprenant d'éminents scientifiques, des praticiens de la conservation, des innovateurs en début de carrière et des étudiants.

ABC - American Bird Conservancy C'est une organisation qui a débuté en Europe et qui est maintenant formée en Amérique du Nord dans les années 1990. Il fonde son objectif sur quatre approches, Halte aux extinctions, Protéger l'habitat, Éliminer les menaces et Renforcer les capacités. L'un de leurs moyens d'atteindre ces objectifs est d'acheter et de louer des terres autour de terres déjà protégées et de créer des zones de sécurité plus grandes pour tous ses habitants.

eBird - LeCornellLaboratoire d'ornithologie eBird est un must pour toute personne qui s'intéresse aux oiseaux. Ce site permet aux utilisateurs de s'inscrire et de participer à l'enregistrement des oiseaux observés quotidiennement ainsi que de la localisation, pour toutes les espèces d'oiseaux observées dans le monde. De plus, les utilisateurs peuvent utiliser les données existantes pour rechercher l'emplacement des espèces d'oiseaux tout au long de l'année. En utilisant des filtres, des informations sur les mouvements peuvent être déterminées. Des photos peuvent être ajoutées pour identifier les oiseaux individuels. Le modèle de migration peut être calculé à l'aide d'informations par mois ou par années, selon les besoins. Les cartes des aires de répartition peuvent être vérifiées, permettant aux utilisateurs de voir où la présence d'espèces d'oiseaux individuelles est attendue à certaines périodes de l'année.

NA - National Geographic La Society of National Geographic propose certains des meilleurs livres disponibles pour ceux qui s'intéressent aux oiseaux. Le livre intitulé "The Complete Birds of North America", est un livre recommandé pour faire partie de toute bibliothèque d'ornithologues. Ce livre couvre toutes les espèces d'oiseaux indigènes et errants observées sur le continent nord-américain. Il fournit des informations sur tous les oiseaux figurant sur la liste des oiseaux ABA. Ce livre entre dans les détails, décrivant les espèces individuelles et leurs races. Cela mis à part, leur site Web fournit de merveilleuses informations concernant de nombreux articles concernant la nature.

NAC - National Audubon Society La National Audubon Society est la plus ancienne organisation en Amérique du Nord. Il a été initialement formé pour la préservation des aigrettes et des hérons ainsi que des échassiers, qui étaient chassés et tués, afin que leurs plumes puissent être utilisées dans l'industrie du vêtement. Aujourd'hui, il existe de nombreuses sections du NAS sur tout le continent et tous les groupes individuels ont un objectif commun, celui d'éduquer le public. Ce faisant, sensibiliser les oiseaux et leurs souffrances. Ils ont été la force motrice de la promotion des lois internationales originales, protégeant les oiseaux migrateurs. Aujourd'hui, leur site Web a mis à disposition des informations sur des articles, des images et des sons, concernant tous les oiseaux indigènes vus en Amérique du Nord.

J'espère que vous profiterez de ces sites suggérés. J'ai utilisé chacun d'eux, d'une manière ou d'une autre, au fil des années dans ma quête pour mieux identifier et comprendre nos amis à plumes fines.


Bowers : architecture mais pas nids

Premièrement, il existe des structures construites par des oiseaux qui n'entrent vraiment dans aucune des catégories ci-dessus car ce ne sont pas des nids. Ce sont les tonnelles des différentes espèces de Bowerbird.

Les Bowerbirds mâles construisent des structures - qui, bien qu'impliquant souvent un grand effort - ne sont pas réellement des nids.

Ces tonnelles, construites par 14 des 18 espèces connues de Bowerbird, sont des scènes ou des publicités. Ils sont construits pour attirer les femelles, qui sont vraisemblablement attirées par des structures plus grandes et plus ornées et qui jugent un mâle sur sa collection de trésors.

Le grand bowerbird affiche des objets à un autre oiseau à sa tonnelle

Le vrai nid est construit par la femelle après qu'elle ait été accouplée par le mâle qu'elle a choisi. Elle couve les œufs et élève seule les petits, tandis que le mâle reste avec sa tonnelle pour essayer d'attirer plus de femelles.

Les Bowerbirds construisent différentes sortes de tonnelles, même au sein d'une même espèce. Différentes populations construisent des conceptions différentes et collectent différents « trésors ».

Certaines tonnelles simples consistent en une allée de brindilles - dans laquelle l'oiseau mâle monte et descend pour se montrer à la femelle. Certains d'entre eux peuvent avoir les bâtons peints avec des jus de plantes jaunes, bruns ou violets.

Des tonnelles plus compliquées impliquent des tours de bâtons et des arènes d'exposition sur lesquelles le mâle dispose sa collection de trésors et autour desquelles il s'exhibe. Les trésors comprennent des plumes, en particulier des bleues, des coquilles d'escargots, des ailes et des têtes de coléoptères, des os, des fleurs et tout ce qui plaît à l'oiseau.

Cela peut inclure des objets fabriqués par l'homme tels que des cuillères en argent, des clés de voiture, des cartouches d'armes à feu, des tasses en étain, des boutons et d'autres morceaux de matériaux colorés.

La tonnelle la plus impressionnante est construite par le jardinier Vogelkop Bowerbird (Amblyornis inornatus) de Nouvelle-Guinée, qui construit dans certaines régions une immense hutte à toit ouvert pouvant atteindre 2,2 m de haut et 2 mètres ou plus de large. Cette structure est construite par un oiseau de la taille d'une Grive musicienne !

Les Bowerbirds d'Australasie ne sont pas les seuls oiseaux à construire des structures qui ne sont jamais destinées à être des nids.

D'autres incluent l'oiseau chat à bec dent (Scenopoeetes dentirostris), également d'Australie, et Jackson's Whydah (Euplecte jacksoni) du Kenya et de la Tanzanie. Ces deux éléments forment des structures assez simples par rapport à certaines des tonnelles décrites ci-dessus.

Les oiseaux chats bordent une arène de 1 à 2 m avec des feuilles fraîches à l'envers, qu'ils coupent dans la végétation avec leur bec denté.

Le Whydah de Jackson est une espèce leking dans laquelle chaque mâle a une arène personnelle d'environ 1 m de diamètre avec un pseudo-nid. L'accouplement a normalement lieu lors de l'inspection du pseudo-nid par la femelle. Comme toutes les espèces de leking, la femelle construit le vrai nid plus tard, couve les œufs et élève seule les petits.


Oiseaux de Floride: Photos et conseils d'identification des oiseaux

Les ornithologues amateurs se réjouissent du fait que le Sunshine State offre presque toujours des possibilités d'éclairage optimales pour photographier les oiseaux de Floride. En tant que première destination touristique et balnéaire, il est pratiquement impossible pour un visiteur muni d'un appareil photo de ne pas avoir envie de prendre une photo d'au moins un oiseau partageant la plage avec lui.

La Florida Ornithological Society documente un peu plus de cinq cents espèces d'oiseaux résidents et migrateurs présentes dans l'État.

Avec ce grand nombre d'espèces, il y aura toujours une opportunité d'observation des oiseaux, et pour de nombreux ornithologues amateurs, une opportunité d'ajouter de nouvelles espèces à leur liste de vie.

Les moqueurs, l'oiseau de l'État de Floride, peuvent être trouvés dans les zones résidentielles et dans la plupart des autres parties de l'État. La plupart des zones de visiteurs, en particulier dans les parcs d'État, fournissent des brochures avec des listes d'oiseaux locaux, pour aider tout le monde dans ses compétences d'identification des oiseaux.

Oiseaux de Floride

Chardonneret d'Amérique


Gros-bec du soir


Gobemoucheron gris bleu


Geai bleu


Vacher à tête brune


Tohi de l'Est


Bruant chanteur


Peewee de l'Est


Troglodyte familier


Mésange touffue


Sittelle à poitrine rousse


Sittelle à poitrine blanche

Oiseaux chanteurs de Floride

Pie-grièche migratrice


Viréo à tête bleue


Viréo aux yeux rouges


Cardinal du Nord


Oiseau-chat gris


Gros-bec bleu


Gros-bec à poitrine rose


Grive Swainson’s


Grive des bois


Rougequeue d'Amérique (femelle)


Oisillon


Paruline à croupion jaune

Voici quelques dizaines d'autres oiseaux perchoirs communs. Beaucoup, comme le Moqueur polyglotte, sont des résidents toute l'année et les touristes sont tenus d'en voir au moins une demi-douzaine environ dans le quartier de leurs hôtels. Les hôtels avec mangeoires pour oiseaux attireront encore plus d'espèces.

Les pics sont également un oiseau mangeur commun. Le bouton des pics mène à un article couvrant plus en détail les espèces de Floride.

La plupart des oiseaux chanteurs tels que les viréos et les parulines pourraient être classés comme migrateurs. La Florida Audubon Society fournit une liste de contrôle des oiseaux d'État pour aider les individus à démarrer. Dans la catégorie des parulines, la Floride compte plus de trois douzaines d'espèces qui
visite pendant la migration.

Le bouton de sujet sur les oiseaux sur la gauche mène à des informations adaptées pour répondre aux questions de base sur l'identification des oiseaux. Lisez la suite pour un conseil rapide sur l'observation des oiseaux pour les touristes dans la région de Tampa Bay.

Birding Fort De Soto Park : Tampa Bay, Floride


Niché à la pointe d'une péninsule à l'extrémité sud de Tampa Bay, le parc Fort De Soto offre aux habitants et aux touristes l'une des premières destinations balnéaires du pays.

Moins bien connu, le fait que l'observation des oiseaux dans le parc de Fort De Soto fait partie des véritables plaisirs des possibilités d'observation des oiseaux aux États-Unis. Ce parc relativement petit de 1 136 acres abrite près de trois cents espèces d'oiseaux migrateurs et d'oiseaux migrateurs au cours de l'année. Compte tenu du fait que le nombre total d'espèces d'oiseaux de Floride se situe dans la fourchette supérieure de quatre cents, un voyage à Fort De Soto offre à l'ornithologue près de soixante pour cent de l'expérience d'observation des oiseaux en Floride dans un seul package.

Les oiseaux aquatiques tels que les goélands, les sternes, les hérons, les bécasseaux et les pluviers partagent le bord de l'eau avec les visiteurs du parc. La photo montre un pluvier siffleur plutôt duveteux et en voie de disparition profitant d'une promenade matinale. Au cours des migrations printanières et automnales, les parulines et les oiseaux indigènes du nord à la recherche d'une halte et de nourriture, traînent dans les parcs de pins, de palmiers et de mangroves.

Prévoyez de passer une longue journée dans cet ancien fort militaire, du nom de l'explorateur espagnol Hernando De Soto. Des tables de pique-nique et d'autres commodités sont situées dans tout le parc. La meilleure observation des oiseaux commence dès les premiers rayons de soleil du matin.

Les visiteurs doivent obtenir une carte à leur arrivée à l'entrée du parc afin de s'acclimater aux différentes zones du parc.

Les photographes voudront peut-être noter que la lumière du soleil du matin brille doucement sur votre dos et sur les oiseaux le long de la région de North Beach. Garez-vous sur le terrain adjacent et prévoyez une longue promenade matinale le long de la plage et le long d'un lagon de mangrove.

Alors que de nombreux oiseaux font une brève pause en fin de matinée et en début d'après-midi, les occasions de s'adonner à des activités de plage typiques telles que la natation, la randonnée, le vélo et le kayak abondent. Le fort historique est également ouvert à l'exploration.

Alors que le soleil commence à se coucher en fin d'après-midi, les oiseaux reviennent au bord de l'eau en plus grand nombre.

Oiseaux de Floride : oiseaux de plage

Quelle que soit la plage de Floride que l'on décide de visiter, ils partagent tous des espèces d'oiseaux de plage communes comme les dix montrées dans la vidéo.

La vidéo montre de nombreux oiseaux de plage communs de la côte est.

Huîtrier d'Amérique
Sterne noire
Bécasseau sanderling
Willet
Tournepierre à collier
Sterne royale
Sterne caspienne et goélands
Pélicans bruns

Parfois, les termes oiseaux de rivage et oiseaux de plage sont utilisés de manière interchangeable. Les oiseaux de rivage désignent techniquement un groupe d'oiseaux échassiers au bec pointu que l'on trouve le long des rivages d'eau douce et d'eau salée.

Florida Audubon répertorie les treize oiseaux de rivage les plus communs sur les plages de Floride :
Gravelot à ventre noir
Pluvier siffleur
Gravelot de Wilson
Pluvier neigeux
Pluvier semipalmé
Bécasseau sanderling
Willet
Bécasseau variable
Tournepierre à collier
Bécassin à bec court
Barge marbrée
Noeud Rouge
Huîtrier d'Amérique

Les pluviers, y compris le pluvier neigeux susmentionné, sont les types d'oiseaux de rivage les plus courants.

D'autres types d'oiseaux tels que les pélicans, les hérons, les goélands et les sternes peuplent également les plages de Floride. Alors que la plupart des observations de hérons sont des espèces observées à travers les États-Unis telles que la Grande Aigrette et le Grand Héron, l'Aigrette rougeâtre est l'espèce la plus rare et un excellent choix pour tous les touristes.


Crochet de sable

Le 6 janvier est un jour spécial pour moi. Le 1/6/17, j'ai vu mon premier oiseau rare, le pélican blanc américain, avec ma mère et ma sœur à Tuckerton, NJ. 1/6/18, Dave et moi nous sommes mariés !

  • Pélican blanc américain (Image de BirdNation)
  • photo de mariage (Image de BirdNation)

Le 6 janvier reste un jour aussi spécial car en 2019, c'est le jour des Petits Pingouins !

Dave et moi avons décidé que nous voulions passer notre premier anniversaire de mariage à observer les oiseaux dans un nouvel endroit. Sandy Hook est un domaine que je voulais explorer depuis un moment, alors nous avons décidé que ce serait le moment idéal. Sandy Hook est une péninsule insulaire-barrière et la pointe nord de la côte du New Jersey. Vous pouvez voir la ligne d'horizon de Manhattan à travers l'océan. Sandy Hook fait partie de la Gateway National Recreation Area, gérée par le National Park Service.

J'ai entendu par l'intermédiaire de mes groupes d'oiseaux du NJ qu'il y avait eu des observations de petits pingouins, alors j'espérais que nous en apercevions quelques-unes. Cependant, que nous trouvions ou non des petits pingouins, Sandy Hook a toujours des observations intéressantes.

Nous avons commencé notre aventure sur les plages des lots A et B. Les macreuses noires, les macreuses de surf et les canards kakawis ont surfé sur les vagues. Quelques fous de Bassan ont survolé. Nous avons passé environ 10 minutes à regarder les troupeaux passer lorsque nous avons repéré nos premiers petits pingouins. Les petits pingouins ressemblent à de petits avions à réaction noir et blanc en vol. Ils volent bas vers l'eau en lignes et les individus se balancent généralement d'un côté à l'autre sans être synchronisés avec leurs compagnons de troupeau. Les petits pingouins ont été nos premiers oiseaux de liste de vie de l'année.

Lot C Beach nous a apporté encore plus de petits pingouins, de harles à poitrine rousse, de hareldes kakawis, de macreuses noires, une variété de goélands, de fous de Bassan et de plongeons huards (ainsi qu'une belle vue sur la ligne d'horizon de Manhattan).

Plongeon huard (Image de BirdNation)

L'autre côté de la péninsule longe Sandy Hook Bay et Spermaceti Cove. Vous obtenez une jolie vue sur les hautes terres de l'Atlantique en traversant la plage. Selon le site Web de Sandy Hook, les Highlands sont le point culminant de la côte est. Nous avons observé un groupe de Cygnes tuberculés adultes et juvéniles, de Canards noirs américains, de Bernaches cravants, de Bernaches du Canada et de nombreux goélands.

Mute Swan Goslings (Image de BirdNation)

Nous avons également eu l'occasion de voir une colonie de phoques communs de l'Atlantique se détendre sur un banc de sable. C'était amusant de les regarder s'ébattre dans l'eau et passer du temps au soleil. (En parlant de phoques, nous avons eu une expérience de phoque cool à Cape Cod, MA l'été dernier!)

Sandy Hook Seals (Image de David Horowitz)

Avant de partir, nous avons passé du temps à explorer certains des sites historiques et le phare. J'ai bien l'intention d'observer à nouveau les oiseaux à Sandy Hook.


Longueur 7″ à 10,5″ Poids 1 once à 2,5 onces

  • Homme Nuttall’s
  • Femme NUWO — David Barton
  • Paire NUWO — James Kenney
  • Downy — Alex Viduetsky
  • poilu — david barton
  • Gland — Ken Jenkins

Espèces d'oiseaux aquatiques

1. Oiseau de mer

L'oiseau de mer est un oiseau qui peut s'adapter à la vie marine. Cet oiseau a également une variété de comportements dans la vie, la physiologie et la reproduction. Cette espèce d'oiseau peut présenter diverses attaques évolutives convergentes.

C'est parce qu'ils sont capables de s'adapter dans un mauvais environnement et peuvent bien trouver de la nourriture. Cet oiseau est le premier type d'espèce capable d'évoluer pour produire d'autres familles avant qu'elles n'apparaissent au Paléogène.

2. Ansériformes

Les Ansériformes sont les noms d'oiseaux aquatiques qui ont 180 variantes en trois familles, dont un cygne. La plupart de ces espèces ont une adaptabilité exceptionnelle car elles sont capables de vivre à la surface de l'eau.

Cette nature aquatique est également influencée par la forme unique de leurs pieds. Ils peuvent également émettre des sons amusants s'ils se sentent menacés.

Cet oiseau est également une espèce d'espèces modernes qui ont été enregistrées à l'ère mésozoïque. Cela les rend menacés d'extinction chez plusieurs espèces.

3. Échassier

Ce type d'oiseau est une espèce que vous pouvez trouver facilement en raison de ses nombreuses espèces. Les exemples sont les grues, les flamants roses, les aigrettes, les ibis, les hérons, les spatules et les râles.

Cet oiseau peut également être trouvé partout dans le monde sur tous les continents, mais vous ne pouvez pas le trouver en Antarctique. Leur habitat est dans l'eau douce et saumâtre qui comprend de la boue, des étangs, des côtes et des marécages. Ils peuvent aussi vivre dans l'étang du golf,

Les échassiers ont également plusieurs classifications en fonction de leurs caractéristiques physiques. Habituellement, leurs jambes sont très longues et agiles, ce qui est très utile pour maintenir leur équilibre dans un endroit aqueux.

Cette longue jambe les aide également à creuser plus profondément dans la boue. Ils ont un long bec, ceci pour aider le processus de recherche de nourriture plus efficacement.

3. Flamants roses

Les flamants roses sont des oiseaux aquatiques qui peuvent filtrer la nourriture pour obtenir des crevettes d'eau salée, des larves d'insectes, des algues bleues et vertes. Ils aiment aussi beaucoup les mollusques et quelques petits insectes qui en font des espèces omnivores.

Ils sont capables de séparer leur boue et leurs proies, de sorte que ces oiseaux peuvent se nourrir rapidement. Il n'est alors pas rare qu'il y ait des proies qui peuvent échapper à la poursuite de leur bec.

Elle est causée par la structure de leur fourrure qui est capable de tapisser la mâchoire, ainsi que la langue. Les flamants roses se trouvent généralement avec des corps roses ou orange rougeâtre. Par ailleurs, le flamant d'Amérique est rouge en raison de la diversité de ses espèces. Cette espèce aime les habitats boueux comme les marécages ou les endroits côtiers.

5. Plongeons

Les plongeons sont des espèces que l'on peut voir bien en vue lorsqu'ils flottent dans un lac. Vous pouvez trouver cette espèce à North Woods pendant la saison estivale. Cette espèce a une grande taille corporelle qui sonne fort et clair, ce qui la rend facile à trouver. Ces oiseaux peuvent également être plus calmes en allant à la plage en hiver.

Fondamentalement, cette espèce peut aussi nager sous l'eau, car certaines d'entre elles peuvent attraper des poissons. Le moyen est de pousser son corps avec ses jambes, puis ils peuvent manger du poisson sous l'eau.

Ces oiseaux ne descendent à terre que lorsqu'ils vont se reproduire et réchauffer leurs œufs. Ils ont également des parties du corps uniques qui peuvent rendre leur langue glissante.

6. Martin-pêcheur

Les martins-pêcheurs sont des oiseaux de petite taille, mais certains sont de taille moyenne selon leur sous-espèce. Cet oiseau est connu pour avoir des plumes aux couleurs vives. Vous pouvez les trouver dans les régions tropicales comme l'Océanie, l'Asie et l'Afrique. Ils ont 114 espèces similaires qui forment toujours une famille. Cet oiseau a généralement une grosse tête.

Ils ont aussi un bec pointu. De plus, ils sont connus pour leurs pattes et leur queue courtes. Vous pouvez distinguer cette espèce de sa couleur, car toutes n'ont pas des couleurs vives.

Vous aurez également du mal à identifier le mâle et la femelle, car ils sont presque similaires. Ce petit oiseau est très heureux de vivre dans la forêt, et peut aussi être en sanctuaire. Les poissons sont leur proie dans leur vie quotidienne.

7. Grèbes

Les grèbes sont des oiseaux de différentes tailles. Vous pouvez les trouver dans des tailles petites à très grandes. Cet oiseau est connu comme une espèce experte en natation et en plongée. En outre, ils ne peuvent pas courir de longues distances en raison de la taille et de l'emplacement de leurs jambes. Cet oiseau a aussi de petites ailes, il y a donc certaines espèces qui ne peuvent pas voler.

Vous pouvez également trouver deux espèces en Amérique du Sud qui ne peuvent pas du tout voler. Il existe également des sous-espèces capables de répondre à la menace de danger en plongeant. Cet oiseau migre également en hiver.

Il y a aussi certains d'entre eux qui ont une petite taille en Amérique du Nord, mais pas d'espèces indigènes là-bas, car après avoir migré, ils peuvent vivre dans la région.

8. Ibis brillant

Cet oiseau est une espèce composée de petite forme et de couleur noire, si on le regarde à distance. Si vous regardez de près, la couleur sera brune avec un éclat métallique sur leurs ailes.

Ils ont également de longs becs incurvés avec une décoloration noir brunâtre. La particularité d'eux est que leur visage bleu a un motif unique avec des lignes blanches autour des paupières.

L'ibis brillant a une habitude migratoire et peut être nomade, car l'étendue de son environnement peut s'étendre jusqu'au continent. En outre, cela est également causé par de fortes pluies et la zone où la race n'est pas propice.

C'est une espèce originaire de la vallée Victoria. À l'automne, ils migrent généralement vers le nord depuis la région, puis ils peuvent retourner vers le sud pour trouver un important terrain de reproduction.

9. Brolga

Brolga est un type de héron cendré de taille assez grande. Ils ont une tête rouge et une couronne grise. Leurs pieds sont également gris, ils sont donc facilement reconnaissables et identifiés. De plus, les brolga femelles ont des jambes plus courtes que les hommes.

Ils peuvent également faire des mouvements comme s'ils dansaient, vous vous sentirez donc amusant en les identifiant. Brolga aime aimer dans les grandes zones humides, les plages de vasière et les plaines accidentées.

Ils sont également capables de vivre sur des terres agricoles irriguées, voire dans des rivières et des estuaires plantés de mangroves. Ils seront rarement trouvés dans un endroit sec. D'ailleurs, si jamais vous le trouvez, il est possible que leur place soit proche de l'eau. Ils aiment coloniser pendant la saison de reproduction pour former des centaines d'oiseaux et sont capables de migrer vers le nord.

10. Héron garde-boeufs

Cet oiseau a une belle forme de corps car il a un long bec jaune et un corps blanc propre comme de la neige. La forme du bec est également unique car elle se courbe vers le bas et change de couleur en rouge vif pendant la saison de reproduction. La plupart d'entre eux ont un kai de couleur verdâtre et virent à l'orange brunâtre pendant le processus de reproduction.

Ils aiment beaucoup les proies qui viennent d'un endroit humide, et il y a des plantes dans leur environnement. Leur habitat se trouve dans les prairies, les zones humides, les forêts et aussi les zones sèches mais proches de l'eau.

Ils peuvent également vivre sur des terres agricoles et aiment manger des sauterelles. Ils peuvent également manger d'autres invertébrés pendant la saison de reproduction.

11. Poule d'eau sombre

La poule d'eau sombre est une espèce qui a une taille moyenne par rapport aux autres oiseaux, grise, et a une queue blanche. Cet oiseau a également un bec rouge, avec du jaune au bout de son bec. L'apparence des jeunes oiseaux a tendance à être plus terne et de couleur brune que les plus âgés, la couleur du bec étant également verdâtre. Cela peut certainement vous aider à identifier la poule d'eau sombre en fonction de son âge.

La poule d'eau sombre se trouve généralement dans des endroits humides tels que les rivières, les marécages et l'irrigation. Ils préfèrent vivre dans des zones d'eau libre avec des roseaux et, comme les zones herbeuses proches de l'eau, telles que les parcs, les prairies.

Vous pouvez les trouver en Indonésie, en Australie, en Nouvelle-Guinée. Ils aiment aussi se nourrir dans l'eau et sur terre pour trouver des algues, des plantes aquatiques, des mollusques, des graines, des fruits.

12. Aigrette des récifs de l'Est

L'aigrette des récifs de l'Est est un type d'oiseau qui a deux couleurs. La couleur blanche est le corps et les ailes, et le bec est gris jaunâtre. Son visage a tendance à être vert jaune et ses pieds sont gris jaunâtre.

Il y a un motif unique sur la gorge qui a tendance à avoir des lignes blanches. En plus, ils ont les yeux jaunes. Si vous êtes curieux de savoir à quoi il ressemble, vous pouvez le trouver facilement dans certaines régions d'Australie.

Cet oiseau chasse souvent les petits poissons de jour comme de nuit. En outre, ils continuent également à manger des insectes et des crustacés.

Ils sont capables d'attaquer d'autres espèces qui colonisent et nichent, puis volent des poissons à transporter et à donner à leurs jeunes colonies. Ils sont capables de bondir sur leurs proies clandestinement. Ils peuvent être inclus en tant qu'espèces prédatrices représentatives.

13. Canard aux taches de rousseur

The Freckled Duck is a species of bird that has large and unique head. Their beaks are small and are able to peck well. Their bodies are brown and have white spots. They are also known as oatmeal ducks, diamantine ducks, spotted ducks, and canvasbacks. You also can find them in several wet place.

The Freckled Duck has a habitat in fresh water, and a tributary that has a variety of plant, one of which is a tea garden.

During the dry season, these ducks migrate to marshes, and after that find permanent dwellings such as lakes, agricultural dams, reservoirs, and several types of ponds. Besides, they tend to have closed rest areas.

14. Great Cormorant

Great Cormorants are animals that have black, white and yellow bodies. Its beak is gray, and its feet tend to be darker in color. Besides, you will tend to find it difficult to identify young and old birds, because their appearance is almost similar. They also usually stay in the breeding season, so that several other groups can pay attention to the opposite sex.

These birds also usually eat fish, and crustaceans in fresh water, also various aquatic insects to frogs. They are also a species that can swim well, so they are able to catch their prey while swimming or diving in shallow water. This makes the process of foraging in water only takes one minute.

15. Eurasia Coot

This bird species is a species that is easily found in Australia. It is very fond of habitats such as lagoons and swamps. Some of these birds also tend to like dry places, and like to move north from their original place.

They also like plant-based foods such as fish, worms and insects. The process of finding food can be short because it is able to prey while swimming.

This bird is also able to live on land well in search of insects, or earthworms. This bird is also able to breed in any condition, and at any time.

During the mating season these pairs of birds tend to build defenses to marry with enthusiasm, so many bird nests are confiscated by them. So, they can do breeding, if the place is safety.


Identification of a bird on the beach of a small lake - Biology

Photo Gallery | Bird Index | County Pages | Feature Pages | Recent Rare Sightings & Photos | Places to Bird

Welcome to Utah Birds!

New Bird Species added to the Photo Gallery
N ine new species of birds have been added to the Photo Gallery of US and Canadian Birds with photos taken by Joel Beyer. Most of these birds are very rare in North America but Joel and his wife Kathy have traveled to many parts of the world where these birds are easier to find and photograph. The new species are: White-faced Storm-Petrel, Stygian Owl, Northern Boobook, Spotted Flycatcher, Red-flanked Bluetail (male), Red-flanked Bluetail (female), Taiga Flycatcher, Common Hill Myna, Eastern Yellow Wagtail, Citrine Wagtail, Bachman's Sparrow .
(click on species name to see photos)

Albino and Leucistic Birds
P hotos of a a leucistic Black-billed Magpie by Margaret Sloan have been added to go along with the Black-chinned Hummingbird photo by Neil Fellows added recently to our collection. Both of these birds were found in the Park City area. We now have at least 25 species in our "albino" collection.

eBird Links for our Birding Places :
T here are description and directions to over 500 birding places on the Utah Birds website. We now have links to the eBird sightings for almost all of them, both in the "index of birding sites" and on the individual pages describing the places to bird found on the County Pages. Through each eBird link you can also find other eBird information for nearby places, by using the "Hotspot map," so once you've found one place you can easily find information for other places in the area.

Updated Utah Checklilst:
W ith the Mallard subspecies, Mexican Duck, being made a separate species by the AOS checklist committee (NACC), Utah now has a new species on its checklist. At the top of the checklist, you will find links to: a printable version, a Taxonamic list (with a PDF version), and an updated Review Species List (with a PDF version). Kenny Frisch suggested a couple of articles to help with the challenging ID: An article by Jack Bushog and a photo essay by Steve Mlodinowd
A warm welcome to Utah's 466th species!

Recent Reports of Unusual Birds:
S everal hybrids and a Black-headed Grosbeak with a bold white eye ring have been reported recently in Utah. Bryant Olsen sent in photos with a report of a female Baltimore Oriole x Bulock's Oriole hybrid that was nesting at the newly created Tracey Aviary Jordan River Nature Center. Photo's of a Black-headed Grosbeak with white eye rings in Cedar City was sent in by Jim Bruce. A report of probably the only Northern Mockingbird x Bendire's Thrasher x Northern Mockingbird hybrid ever reported in the wild was sent in by Mike Schijf and Photos of a Rose-breasted x Black-headed Grosbeak hybrid found at the mouth of Payson Canyon, were sent into the Photo Gallery by Cliff Miles.
( See the July UCB Newsletter for more details ).

Feature Article - The Molt of the American Goldfinch:
S pringtime is breeding season in the bird world. This brings on very interesting behaviors, changes in plumage and a lot of singing. Here's an article about the Molt of the American Goldfinch with photos from our website.


2017: A Banner Year for New Species in Utah!

S ix New Utah Species were observed and documented in 2017. Dusky-capped Flycatcher, Pacific-slope Flycatcher, Arctic Tern, Bell's Sparrow, Black-throated Green Warbler and Common Crane. ( Click of thumbnails below to see records )

Two Great Gray Owls in Utah:
O ne Great Great Owl was reported near Midway on 29 Jan 2017 and another was reported in Mountain Green on 2 Feb 2017. The last sighting of this species in Utah was in 1989. Here's how it played out for Weston Smith. Here's a side-by-side comparison of the two birds. Many birders got to see these rare birds. [ Documented Sighting of this Species in Utah ]

Utah DWR data on Yellow-billed Cuckoos:
T he Utah DWR has kept track of the occurrence of Yellow-billed Cuckoos in the diet of the Salt Lake City peregrine falcons since 1986. Here's a list of the dates and findings.

Feature Article:
H ere's a series of pictures taken by Ernest Harlow of a Barn Swallow nest in Brigham City. This shows everything from eggs, to featherless hatchings, to downy chicks, to feathered chick ready to go, to the empty feather-lined nest.

Types of Bird Nests:
M any excellent photos of bird nests, birds nesting and young birds fresh from their nests, have been sent in by Utah photographers. A new article on "Bird Nests and Nesting Schemes" with some of these photos and information about eleven different types of nests or nesting schemes has been posted on our website. A big "thank you" to the photographers who have shared their photos with us.

Utah Winter Gull Identification:
A t the October meeting of the Utah County Birders, Dennis Shirley gave a presentation on identifying "Utah Winter Gulls," which has now been adapted and expanded for the Utah Birds site Internet. It's become a "work in process" and we'd like you to take a look and give us some feedback on how we can improve it -- and you may be able to learn to better identify the winter gulls in Utah at the same time.

Feature Article:
T ed Fitzgerald took photos of some nesting robins capturing a couple of fortuitous photos of the "fecal sac" phenomenon. Here's a link of the series from incubation to fledglings producing the "Next Generation of Robins."

Bird Humor:
H ere are some links to the "Bird Humor" section of our feature pages:
- "Change is in the Air" (A stealthy Starling is up to something).
- "Mom's Favorite" (How you can tell you're NOT).
- "Snack-lifting " (A clever little gull is hooked on junk food).
- "Heavenly Smiley Faces" (Smiley faces are use in emails and. )


Examples of Commensalism

Orchids Growing on Branches

Orchids are a family of flowering plants that grow on trunks and branches of other trees. The epiphytic plants are commonly found in dense tropical forests. Orchids rely on the host plant for sunlight and nutrients that flow on branches. They do not grow to be large plants and do not harm the host tree in any manner. Orchids have their photosynthesis process and do not extract any nutrients from the host plant apart from the water that flows on the outer bark. On the other hand, host plants gain no benefits from the orchards.

Livestock and Cattle Egrets

A typical commensal relationship is between livestock and cattle egrets. The egret is a species of heron that moves along with cattle or horses. Sometimes it can be seen on the back of the animal. Initially, it was believed that the birds fed on ticks and other parasites, but it was later discovered that the birds feed on insects hiding in vegetation, which get stirred when the animals feed. When the birds are not working alongside the animal, they hop on the back for a ride. They are light birds and do not limit the movement of the host.

Sharks and Remora Fish

The remora or suckerfish is a small fish that grows to about three feet. It is a member of the ray-finned fish. The remora forms a commensal relationship with large sea organisms, especially sharks, turtles, and whales. Its specially-designed suckers attach to the fins of the host animals and thus benefit for transportation and protection from predators. It also feeds on the leftover of sharks. The small size of the remora makes it less intrusive, and the shark barely feels its presence.

Beetles and Pseudoscorpions

Pseudoscorpions are tiny scorpion-like insects that grow to about half an inch in length. They are distinguished from real scorpions by a lack of stingers. Pseudoscorpions hide on exposed surfaces of host animals such as fur of mammals, and beneath the wings of bees and beetles. They gain transportation and protection from predators and weather elements. Pseudoscorpions cause minimal intrusion and do not harm the host insect due to their small size. They are also too small to be of any benefit to the host.

Milkweed and Monarch Butterfly

The monarch butterfly is common in North America. During the larval stage, it attaches to a specific species of milkweed that contains toxic chemical cardiac glycoside. The poison is harmful to vertebrates, and most animals avoid contact with the plant. Monarch butterflies extract and store the toxin throughout the lifespan. Birds find monarch butterflies distasteful and thus avoid eating them. Monarch larvae are resistant to the poison and are therefore not affected, and the milkweed is not a carnivorous plant therefore, causes no harm to the developing butterfly.

Birds and Army Ants

The commensal relationship between army ants and birds is unusual since both can prey on the other. Birds trail army ants not to feed on them but to feed on insects escaping the ants as they move across the forest floor. The birds easily catch the prey while the ants remain unaffected. Due to their aggressive nature, painful bites, and poison, birds avoid eating ants.

Burdock Seeds on Animals

Many plants have evolved different dispersal features, including curved spines. Burdock plants are mostly found along roadsides. Their seeds are equipped with long curved spines that attach to the fur of animals and are transported to other areas. Burdock seeds are incredibly light that animals barely recognize their presence while their long hooks are not strong enough to pierce the skin of animals.

Whales and Barnacles

Barnacles are crustaceans that are unable to move on their own. During the larval stage, they stick to other organisms such as whales or attach to shells, ships, and rocks. They grow and develop on these surfaces without negatively affecting the host. Barnacles feed on plankton and other food materials as the whales move. This way, they benefit from transportation and nutrition. They do not feed on blood or flesh therefore, they cause no harm to the whale.

Sea Cucumbers and Emperor Shrimp

The emperor shrimp is a crustacean that is common in the Indo-pacific region. It is often seen attached to sea cucumbers where they benefit from transportation and protection from predators without spending energy. The shrimp get off the host cucumber to feed and attaches to another when it wants to move to a different area. The emperor shrimp is small and light to affect the movement of the cucumber.

Caribou and Arctic Fox

The relationship between the caribou and the arctic fox is an example of commensalism in the tundra. The fox trails the caribou while the reindeer prowls for food. As it digs up the soil to expose lichen plants, subnivean mammals are attracted to the site, making them easy targets for the fox. The fox keeps its distance from the deer to avoid spooking it.


Voir la vidéo: petit oiseaux bord des plages. (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Badawi

    le point de vue autoritaire, séduisant

  2. Gary

    Que fait-il ?

  3. Alin

    Je vous recommande de visiter un site, avec une grande quantité d'informations sur un thème vous intéressant.

  4. Brall

    I thank for the information, now I will know.



Écrire un message