Informations

D'où vient le surplus de sang dans la circulation artérielle lors de l'exercice ?

D'où vient le surplus de sang dans la circulation artérielle lors de l'exercice ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Lors de l'exercice, plus de sang est dans notre circulation artérielle. D'où vient ce sang et comment est-il arrivé là ?


La contraction des muscles exerce une pression sur les veines et augmente la pression veineuse, ce qui augmente le retour du sang vers le cœur et donc augmente le débit cardiaque via le mécanisme de Frank-Starling.

Surtout, le le volume total de sang dans le corps ne change pas par ce mécanisme, bien que la quantité dans les artères puisse augmenter car il y a moins de sang dans les veines.

Cette partie de l'histoire n'est qu'un contributeur mineur, cependant. Les adaptations circulatoires les plus importantes à l'exercice impliquent la débit aux muscles. Plus de sang arrive aux muscles parce que la fréquence cardiaque augmente, les vaisseaux des muscles actifs se dilatent et les vaisseaux de l'intestin se contractent. Aucun de ces mécanismes ne modifie la quantité de sang en circulation, ils modifient seulement la débit dans les muscles.


La circulation splanchnique sert de réservoir pour le sang. La circulation splanchnique est constituée des organes viscéraux et digestifs. Le sang peut être mobilisé de ces organes vers les muscles en cas de besoin.

de http://anesthesiology.pubs.asahq.org/article.aspx?articleid=1943356

Je considère cela comme le travail régulier du sang, aidant à déplacer les nutriments, à les déposer dans le foie. Travail en temps de paix. Lorsqu'il est temps de se mobiliser, le sang sort de ces organes et se dirige vers la périphérie où les muscles peuvent l'obtenir.

même provenance

Les adultes mâles sains normovolémiques du réservoir de sang splanchnique ont un volume sanguin d'environ 70 ml/kg de poids corporel. Les organes splanchniques constituent 10% du poids corporel, mais ils contiennent 25% du volume sanguin total. 1,6 Près des deux tiers du sang splanchnique (c'est-à-dire > 800 ml) peuvent être autotransfusés dans la circulation systémique en quelques secondes (tableau 2). Le foie et les intestins fournissent chacun entre 300 et 400 ml de sang ; la rate n'apporte qu'environ 100 ml, mais l'hématocrite de ce sang approche souvent 75 %. Par conséquent, le système vasculaire splanchnique sert de réservoir de sang important pour le système circulatoire.

D'autres animaux peuvent se mobiliser davantage à partir de leurs lits splanchniques. Les humains mobilisent le sang de la rate, mais les chiens ont une rate contractile qui peut en fait expulser le sang dans la circulation lorsque les muscles en ont besoin.


Comment le système circulatoire maintient-il l'homéostasie

Les organismes unicellulaires n'ont pas besoin de sang ou d'un système circulatoire pour maintenir l'homéostasie, car ils obtiennent des nutriments et excrètent les déchets directement dans leur environnement. Les humains, d'autre part, ont des milliards de cellules et sont beaucoup plus gros et plus complexes que la paramécie ou les bactéries. Cela nécessite un système plus sophistiqué pour aider à maintenir l'homéostasie. Les quatre parties principales du système circulatoire sont le cœur, les vaisseaux sanguins, le sang et le système lymphatique.


Qui obtient le PAD ?

Les facteurs de risque de MAP et de CAD sont pratiquement identiques et comprennent les suivants :

Âge. Environ 3 % des personnes de moins de 60 ans ont une MAP, et jusqu'à 20 % de celles de plus de 70 ans en souffrent. Vers la fin de la vie, une proportion plus élevée de personnes atteintes de MAP sont des femmes. Une étude portant sur près de 7 000 participants a révélé qu'à 85 ans et plus, près de 40 % des femmes avaient une MAP, tandis que moins d'un tiers des hommes en étaient atteints.

Fumer la cigarette. L'exposition au tabac augmente le risque d'athérosclérose en rétrécissant les artères et en favorisant l'inflammation. Un rapport de 2011 de l'étude sur la santé des femmes a révélé que, par rapport aux non-fumeurs, les fumeurs dont l'exposition à vie aux cigarettes était de 10 à 29 paquets-années étaient six fois plus susceptibles de développer une MAP que ceux dont l'exposition à vie était de 30 paquets-années ou plus avaient 11 fois le risque. (Un paquet-année est une mesure de l'exposition au tabac : un paquet de cigarettes par jour pendant 10 ans, deux paquets par jour pendant cinq ans et un demi-paquet par jour pendant 20 ans représentent chacun 10 paquets-années.)

Diabète. Une personne sur trois âgée de plus de 50 ans et atteinte de diabète développera une MAP.

Hypertension artérielle. Le risque de MAP est plus élevé pour les personnes ayant des lectures de 130/80 et plus.

Profil lipidique défavorable. Trop de « mauvais » cholestérol LDL et trop peu de « bon » cholestérol HDL sont liés à la MAP. Le risque augmente de 5 à 10 % pour chaque augmentation de 10 points des taux de LDL.

Ethnicité. Les femmes afro-américaines sont deux fois plus susceptibles que les femmes de race blanche de développer une MAP.

Hérédité. Les antécédents familiaux représentent environ 20 % du risque global d'une personne.


40.4 Régulation du débit sanguin et de la pression artérielle

À la fin de cette section, vous serez en mesure d'effectuer les opérations suivantes :

  • Décrire le système de circulation sanguine dans le corps
  • Décrire comment la pression artérielle est régulée

La pression artérielle (TA) est la pression exercée par le sang sur les parois d'un vaisseau sanguin qui aide à pousser le sang à travers le corps. La pression artérielle systolique mesure la quantité de pression que le sang exerce sur les vaisseaux pendant que le cœur bat. La pression artérielle systolique optimale est de 120 mmHg. La pression artérielle diastolique mesure la pression dans les vaisseaux entre les battements cardiaques. La pression artérielle diastolique optimale est de 80 mmHg. De nombreux facteurs peuvent affecter la tension artérielle, tels que les hormones, le stress, l'exercice, l'alimentation, la position assise et debout. Le flux sanguin dans le corps est régulé par la taille des vaisseaux sanguins, par l'action des muscles lisses, par les valves unidirectionnelles et par la pression du fluide sanguin lui-même.

Comment le sang circule dans le corps

Le sang est poussé à travers le corps par l'action du cœur qui pompe. Avec chaque pompe rythmique, le sang est poussé sous haute pression et vitesse loin du cœur, initialement le long de l'artère principale, l'aorte. Dans l'aorte, le sang circule à 30 cm/sec. Au fur et à mesure que le sang se déplace dans les artères, les artérioles et finalement vers les lits capillaires, la vitesse de mouvement ralentit considérablement à environ 0,026 cm/sec, mille fois plus lentement que la vitesse de mouvement dans l'aorte. Alors que le diamètre de chaque artériole et capillaire est beaucoup plus étroit que le diamètre de l'aorte, et selon la loi de continuité, le fluide devrait voyager plus rapidement à travers un tube de diamètre plus étroit, le débit est en fait plus lent en raison du diamètre global de tous les capillaires combinés étant bien plus grands que le diamètre de l'aorte individuelle.

La vitesse lente de déplacement à travers les lits capillaires, qui atteignent presque toutes les cellules du corps, facilite l'échange de gaz et de nutriments et favorise également la diffusion de fluide dans l'espace interstitiel. Une fois que le sang a traversé les lits capillaires jusqu'aux veinules, aux veines et enfin aux veines caves principales, le débit augmente à nouveau mais reste beaucoup plus lent que le débit initial dans l'aorte. Le sang circule principalement dans les veines par le mouvement rythmique des muscles lisses de la paroi vasculaire et par l'action du muscle squelettique lorsque le corps bouge. Parce que la plupart des veines doivent déplacer le sang contre l'attraction de la gravité, le sang est empêché de refluer dans les veines par des valves unidirectionnelles. Étant donné que la contraction des muscles squelettiques aide à la circulation sanguine veineuse, il est important de se lever et de bouger fréquemment après de longues périodes d'assise afin que le sang ne s'accumule pas dans les extrémités.

Le flux sanguin à travers les lits capillaires est régulé en fonction des besoins du corps et est dirigé par des signaux nerveux et hormonaux. Par exemple, après un repas copieux, la majeure partie du sang est détournée vers l'estomac par vasodilatation des vaisseaux du système digestif et vasoconstriction d'autres vaisseaux. Pendant l'exercice, le sang est détourné vers les muscles squelettiques par vasodilatation tandis que le sang vers le système digestif serait diminué par vasoconstriction. Le sang qui pénètre dans certains lits capillaires est contrôlé par de petits muscles, appelés sphincters précapillaires, illustrés à la figure 40.17. Si les sphincters sont ouverts, le sang s'écoulera dans les branches associées du sang capillaire. Si tous les sphincters sont fermés, le sang s'écoulera directement de l'artériole à la veinule par le canal de circulation (voir Figure 40.17). Ces muscles permettent au corps de contrôler avec précision le moment où les lits capillaires reçoivent le flux sanguin. À un moment donné, seulement environ 5 à 10 % de nos lits capillaires sont réellement traversés par du sang.

Connexion visuelle

Les varices sont des veines qui s'agrandissent parce que les valves ne se ferment plus correctement, permettant au sang de refluer. Les varices sont souvent les plus saillantes sur les jambes. Pourquoi pensez-vous que ce soit le cas?


Comment votre sang s'adapte-t-il aux hautes altitudes ?

L'oxygène est une molécule essentielle pour que le corps humain puisse remplir sa fonction normale. Lorsque nous respirons, l'oxygène peut pénétrer dans nos poumons et se frayer un chemin dans notre système sanguin circulant par le biais d'échanges gazeux entre les alvéoles, les petits sacs remplis d'air dans les poumons et les capillaires, ou petits vaisseaux sanguins. Lorsque l'oxygène pénètre dans notre sang, il se lie à l'hémoglobine, ou la molécule transportant l'oxygène des globules rouges. Ces globules rouges voyagent dans notre système circulatoire et livrent l'oxygène aux tissus fonctionnels.

L'oxygène constitue 21 % de l'air. Les pourcentage d'oxygène dans l'air à deux milles d'altitude est essentiellement le même qu'au niveau de la mer. Cependant, l'air pression est 30 % plus bas en altitude. Cela signifie que les molécules sont moins denses et plus étalées. Lorsque vous arrivez en haute altitude, la basse pression rend difficile l'entrée d'oxygène dans notre système vasculaire. Cela entraîne une condition appelée hypoxie, ou une privation d'un apport suffisant en oxygène aux tissus corporels.

L'hypoxie commence généralement par une augmentation soudaine de la difficulté des tâches normales, telles que marcher ou monter un escalier, même pour les athlètes bien entraînés (Lovett 2016). D'autres symptômes incluent un manque d'appétit, des vomissements, des maux de tête, une vision déformée et une fatigue générale (altitude.org). Les symptômes du « mal de l'altitude » peuvent varier en gravité d'une personne à l'autre.

Que se passe-t-il lorsque vous arrivez immédiatement à haute altitude ?

Lorsque nous voyageons dans des zones de haute altitude, notre corps essaie de compenser la diminution de l'oxygène disponible en développant des réponses physiologiques inefficaces (Windsor et Rodway 2007). Cela comprend une augmentation immédiate du débit cardiaque, ou le volume de sang que le cœur peut pomper chaque minute, principalement en raison d'une augmentation de la fréquence cardiaque, ou du nombre de battements cardiaques par minute (Naeije 2010). On pense également que la pression artérielle augmente fortement lorsque notre cœur essaie de pomper plus fort pour obtenir plus d'oxygène dans nos cellules (Naeiji 2010). On pense que le débit cardiaque change pour correspondre exactement à la diminution de la teneur en oxygène du sang pour laisser l'apport d'oxygène aux tissus pratiquement inchangé (Naeije 2010). Cette réponse est temporaire et le débit cardiaque revient à la normale en quelques jours (Mairbäurl 2013).

Qu'arrive-t-il à notre corps lorsque nous nous acclimatons à la haute altitude ?

Notre corps est bien équipé pour s'adapter aux environnements et aux climats difficiles afin de nous maintenir en vie. Étant donné que le débit cardiaque revient à la ligne de base après quelques jours à haute altitude, il doit y avoir une augmentation de la capacité de transport d'oxygène de notre sang pour compenser les faibles niveaux d'oxygène (Naeije 2010). Une réponse plus efficace se développe à mesure que l'acclimatation, ou le processus d'ajustement à un changement d'environnement, a lieu. L'exposition à une altitude élevée provoque une cascade de changements dans les globules rouges qui leur permettent de faire face aux conditions de faible teneur en oxygène (Lovett 2016).

On croyait initialement qu'il fallait plusieurs semaines, voire plusieurs mois, à notre sang pour s'adapter à de faibles niveaux d'oxygène, mais des études récentes ont découvert que le corps humain réagit presque immédiatement. Notre corps commence à produire plus de globules rouges. L'exposition à l'hypoxie provoque une augmentation rapide des concentrations d'érythropoïétine, l'une des hormones du corps (Mairbäurl 2013). Ces niveaux culminent dans les 2-3 premiers jours d'exposition à l'altitude (Benjamin et. al 2014). L'érythropoïétine déclenche la production de plus de cellules sanguines (Peterson 2016). Davantage de cellules sanguines continuent d'être produites de manière drastique au cours des premières semaines passées en haute altitude (Windsor et Rodway 2007). Cela donne aux humains la possibilité de compenser la baisse spectaculaire des niveaux d'oxygène en créant plus de molécules transportant l'oxygène (Windsor et Rodway 2007). En deux semaines, le corps peut produire suffisamment de globules rouges pour compenser la diminution de l'oxygène (Windsor et Rodway 2007). Comme beaucoup d'autres choses, ce processus est sujet à des différences individuelles. Le corps de certaines personnes peut être mieux équipé pour réagir mieux que d'autres.

Que se passe-t-il si je fais de l'exercice à haute altitude?

L'exposition chronique à des environnements hypoxiques apportera en fin de compte des avantages en termes de performances. L'exercice à haute altitude a été une méthode d'entraînement pour les athlètes d'élite du monde entier. Le centre d'entraînement olympique des États-Unis est situé à Colorado Springs, Colorado et se trouve à plus d'un mile au-dessus du niveau de la mer. Ces athlètes sont principalement intéressés par la création d'une plus grande capacité à fournir des nutriments, comme l'oxygène, à leurs muscles (Peterson 2010). Les athlètes utilisent l'idée de l'hypoxie stimulant la production de plus de globules rouges pour prendre le dessus sur leurs concurrents. Un exercice intense et de longue durée produit un stress sur le corps. Cette réponse au stress est exacerbée par les hautes altitudes (Mairbäurl 2013). On pense que ces conditions ont un effet additif sur la production de globules rouges, ce qui signifie que l'entraînement à haute altitude stimulera davantage la production de globules rouges que l'inactivité à haute altitude (Mairbäurl 2013). Bien que l'exercice puisse augmenter la production de globules rouges, les résidents sédentaires de haute altitude ont même un nombre accru de globules rouges par rapport à leurs homologues de basse altitude (Mairbäurl 2013).

Au début, il est plus difficile de s'entraîner à la même intensité qu'ils le feraient normalement au niveau de la mer, car ils doivent permettre à leur corps de s'adapter à une pression atmosphérique plus basse (Peterson 2010). Pour cette raison, ils arrivent souvent à haute altitude plusieurs jours avant les grandes compétitions afin que leur corps puisse commencer à s'adapter avant d'avoir besoin de performer. Après acclimatation, ces athlètes peuvent performer au même niveau qu'avant, mais avec moins d'oxygène disponible dans l'air (Peterson 2010). Lorsqu'ils reviennent au niveau de la mer, ils peuvent profiter de leur nombre accru de globules rouges et performer à un niveau élevé.

Vais-je conserver ces modifications après mon retour en basse altitude ?

Lors du retour au niveau de la mer après une acclimatation réussie à la haute altitude, le corps a plus de globules rouges pour fournir de l'oxygène aux tissus fonctionnels. L'augmentation de la concentration de globules rouges est cohérente avec l'amélioration des performances physiques après une descente à basse altitude (D'Alessandro et al. 2016). Cependant, les adaptations physiologiques qui ont entraîné une meilleure condition physique ne durent pas éternellement. Les gains de globules rouges obtenus lors de l'acclimatation à haute altitude sont finalement perdus, mais le moment de cette désacclimatation reste incertain (Benjamin et al. 2014). Après une descente à basse altitude, les changements peuvent durer jusqu'à 120 jours, car c'est la durée de vie d'un globule rouge moyen (Lovett 2016).

Les scientifiques continuent d'étudier les effets de la vie à haute altitude. Les projets de recherche actuels examinent comment optimiser la formule d'entraînement en altitude pour savoir jusqu'où aller et combien de temps y rester (Peterson 2010). Comprendre comment le corps s'adapte à l'altitude prépare le terrain non seulement pour la vie humaine en haut des montagnes, mais peut-être pour des endroits au-delà, comme l'espace !


Pourquoi souffrez-vous d'une mauvaise circulation sanguine dans vos jambes ?

Des problèmes de circulation surviennent lorsque le flux sanguin vers une partie de votre corps (généralement les jambes) est réduit. Votre système circulatoire est ce qui permet au sang, à l'oxygène et aux nutriments vitaux de circuler dans tout votre corps.

Donc, il est prudent de supposer que lorsque votre circulation ne fonctionne pas bien, ce n'est pas quelque chose que vous devriez ignorer car cela signifie que votre sang ne coule pas aussi bien qu'il devrait l'être.

La première question que vous pouvez vous poser est : pourquoi cela se produit-il ?

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles vous pourriez souffrir d'une mauvaise circulation sanguine dans vos jambes.

Varices

Les problèmes veineux sont une raison pour laquelle vous pouvez vous retrouver souffrant de problèmes de circulation dans les jambes. Si vos veines sont endommagées, le sang ne pourra pas les traverser avec la facilité dont il a besoin pour que vos jambes restent belles et fonctionnent correctement.

Et cela signifie des problèmes de circulation, voire des caillots sanguins s'ils ne sont pas traités trop longtemps. Les varices se trouvent principalement dans les jambes, alors faites attention à vos problèmes de circulation et à ce qu'ils pourraient éventuellement signifier.

Caillots sanguins

Un caillot de sang, ou un thrombus, est une cause fréquente de circulation ralentie ou réduite. Selon la taille et l'emplacement du caillot sanguin, le flux sanguin peut être affecté à des degrés divers. Ainsi, les caillots sanguins peuvent être très dangereux. Si vous avez un caillot de sang dans votre jambe et qu'il se détache, il peut voyager jusqu'à vos poumons ou votre cœur, ce qui peut entraîner la mort.

Cependant, s'ils sont détectés tôt, les caillots sanguins peuvent être traités.

Obésité

Porter un poids supplémentaire sur votre corps peut ouvrir la porte à un grand nombre de problèmes de santé, y compris des problèmes de veine et de circulation .

Cela est dû au fait que le poids supplémentaire exerce une pression supplémentaire sur vos veines et entrave leur capacité à faire leur travail de faire circuler le sang vers le cœur.

L'obésité peut masquer les signes visibles d'insuffisances veineuses, telles que les veines saillantes. Ainsi, il est essentiel de gérer votre poids pour réduire les risques et améliorer votre santé globale.

Diabète

Le diabète est connu pour ses effets sur votre glycémie, mais malheureusement, les problèmes ne s'arrêtent pas là. S'il n'est pas traité, le diabète peut entraîner des problèmes de circulation sanguine en raison d'un manque de sensation dans les mains et les pieds.

Et ce ne sont là que quelques problèmes que vous rencontrerez avec le diabète. Il est préférable de vous assurer que votre santé est sur la bonne voie si votre fournisseur de soins vous a diagnostiqué un diabète.

Maladie artérielle périphérique (MAP)

Des engourdissements, des picotements et des douleurs dans la cuisse, les hanches, le mollet et les pieds peuvent survenir parce que des artères durcies et étroites limitent le flux sanguin vers les muscles de vos jambes. En règle générale, les gens ressentent ces symptômes lorsqu'ils marchent, montent des escaliers ou font de l'exercice et les symptômes sont soulagés par le repos. Une MAP non traitée peut entraîner des symptômes douloureux et augmenter votre risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral. En savoir plus sur la maladie artérielle périphérique.

Ce sont les principales causes de problèmes de circulation dans les jambes et ce sont des choses auxquelles vous devez prêter attention afin d'éviter non seulement une mauvaise circulation, mais également des problèmes de santé supplémentaires.

Voici quelques-uns des principaux signes indiquant que vous pourriez avoir une mauvaise circulation dans vos jambes en raison d'une insuffisance veineuse :

  • La douleur
  • Crampes
  • Gonflement
  • Battement
  • Lourdeur
  • Démangeaison
  • Agitation
  • Fatigue (sentiment de fatigue)

Si vous pensez que vous souffrez de problèmes de circulation liés à vos veines, prenez rendez-vous avec un fournisseur de Vein Clinics of America dès aujourd'hui. Il est préférable de lutter contre la maladie veineuse dès que possible car elle s'aggravera avec le temps.


Questions supplémentaires pour la classe 10 Sciences Chapitre 6 Processus de la vie avec des solutions de réponses

Processus de la vie Questions supplémentaires Type de réponse très courte

Question 1.
Pourquoi un organisme a-t-il besoin d'énergie même pendant le sommeil ?
Réponse:
En effet, même lorsqu'un organisme est endormi, divers processus biologiques continuent de se produire dans son corps, ce qui nécessite de l'énergie.

Question 2.
Donnez la transformation d'énergie qui a lieu dans le processus de photosynthèse.
Réponse:
L'énergie solaire est convertie en énergie chimique lors de la photosynthèse.

Question 3.
Qu'est-ce que la chlorophylle ?
Réponse:
La chlorophylle est un pigment de couleur verte présent dans les feuilles vertes ou les parties vertes de la plante qui piège l'énergie solaire pour la photosynthèse. La chlorophylle est présente dans les organites cellulaires appelés chloroplastes.

Question 4.
Nommez les différents facteurs qui affectent le taux de photosynthèse.
Réponse:
Les facteurs qui affectent le taux de photosynthèse sont la lumière, l'eau, la température et le dioxyde de carbone.

Question 5.
Définir la photolyse.
Réponse:
Le phénomène de décomposition de la molécule d'eau à l'aide de l'énergie solaire absorbée par les molécules de chlorophylle est connu sous le nom de photolyse.

Question 6.
Définir la réaction à la lumière.
Réponse:
Une réaction chimique, qui n'a lieu qu'en présence de lumière, est appelée réaction lumineuse ou réaction dépendante de la lumière. Il a lieu en grana de chloroplaste.

Question 7.
Définir la réaction sombre.
Réponse:
Une réaction chimique, qui peut avoir lieu même en l'absence de lumière, est appelée réaction sombre ou réaction indépendante de la lumière. Elle se déroule dans le stroma du chloroplaste.

Question 8.
que sont les mouvements péristaltiques ?
Réponse:
Les mouvements de contraction et d'expansion des parois des tuyaux alimentaires sont appelés mouvements péristaltiques. Ce mouvement pousse les aliments vers l'avant dans le tube digestif.

Question 9.
Quelle est la plus grosse glande du corps humain ?
Réponse:
Le foie.

Question 10.
Donnez un exemple d'organisme dont la digestion est intracellulaire.
Réponse:
Amibe.

Question 11.
Nommez les différentes cellules à travers lesquelles l'eau monte pour faire réagir les feuilles.
Réponse:
L'eau absorbée par les poils absorbants se déplace à travers l'épiderme cortex racinaire -endoderme → xylème racinaire (c'est-à-dire trachéides et vaisseaux) → xylème de la tige + xylème dans la feuille.

Question 12.
Qu'adviendra-t-il d'une plante si son xylème est supprimé ?
Réponse:
Le tissu du xylème transporte l'eau et les minéraux du sol vers les feuilles d'une plante pour la photosynthèse. Si le xylème est supprimé, le mouvement ascendant de l'eau cessera de conduire au flétrissement des feuilles et finalement à la mort d'une plante.

Question 13.
Dans quelle chambre du cœur trouve-t-on du sang oxygéné et désoxygéné ?
Réponse:
Sang oxygéné : On le trouve dans l'oreillette gauche et le ventricule gauche. Sang désoxygéné : On le trouve dans l'oreillette droite et le ventricule droit.

Question 14.
Qu'est-ce qui rend les globules rouges rouges ?
Réponse:
Hémoglobine.

Question 15.
Que se passera-t-il si les plaquettes étaient absentes dans le sang ?
Réponse:
En l'absence de plaquettes, le processus de coagulation sera affecté.

Question 16.
Quelle est la fonction principale des reins chez l'homme ?
Réponse:
Les reins excrètent de l'eau et dissolvent les déchets métaboliques, par exemple l'urée et d'autres solides dissous comme l'acide urique, la créatinine et les sels inorganiques.

Question 17.
Dans quelle partie du néphron l'eau est-elle réabsorbée ?
Réponse:
Tubules contournés proximaux et distaux.

Question 18.
Dans quelle région du rein se trouvent les corpuscules de Malpighi ?
Réponse:
Dans la partie externe, c'est-à-dire le cortex du rein.

Question 19.
Quel processus chez les plantes est connu sous le nom de transpiration?
Réponse:
La libération de vapeurs d'eau dans l'atmosphère à travers les pores présents sur les feuilles des plantes, c'est-à-dire les stomates, est appelée transpiration.

Question 20.
Qu'est-ce que l'urètre ?
Réponse:
C'est un tube musculaire par lequel l'urine collectée passe dans la vessie.

Question 21.
Quel est le principal déchet azoté chez l'homme ? Comment est-il retiré du corps ?
Réponse:
Le principal déchet azoté chez l'homme est l'urée. L'urée est retirée/éliminée du corps par l'urine.

Question 22.
Nommez la membrane qui recouvre les poumons.
Réponse:
Plèvre.

Question 23.
Qu'est-ce que l'osmorégulation ?
Réponse:
L'osmorégulation est le maintien d'une concentration optimale d'eau et de sels dans les fluides corporels.

Question 24.
Sous quelle forme
(i) l'oxygène est transporté vers les tissus
(ii) CO2 sort du sang?
Réponse:
(i) Oxyhémoglobine
(ii) Carboxyhémoglobine et sous forme d'acide carbonique (CO2 dissous dans le plasma sanguin).

Question 25.
Pourquoi les parois de la trachée ne s'effondrent-elles pas quand il y a moins d'air ?
Réponse:
Les parois trachéales ne s'effondrent pas lorsqu'il y a moins d'air car elles sont soutenues par des anneaux de cartilage.

Question 26.
Quelle partie de la racine est impliquée dans l'échange des gaz respiratoires chez les plantes ? Réponse : Les poils absorbants sont impliqués dans l'échange de gaz respiratoires chez les plantes.

Question 27.
Nommez deux organismes dans lesquels la matière alimentaire est décomposée à l'extérieur du corps et absorbée.
Réponse:
Levure, champignon.

Question 28.
Qu'est-ce qui empêche le reflux du sang à l'intérieur du cœur pendant la contraction ?
Réponse:
Les valves du cœur empêchent le reflux du sang à l'intérieur du cœur pendant la contraction.

Question 29.
Quelle est la première enzyme à se mélanger aux aliments dans le système digestif ?
Réponse:
Amylase salivaire.

Question 30.
Pourquoi le manque d'oxygène dans les muscles entraîne-t-il souvent des crampes chez les joueurs de cricket ?
Réponse:
Ceci est dû à la conversion du pyruvate en acide lactique en l'absence d'oxygène.

Question 31.
Où l'acide pyruvique est-il converti en acide lactique lors d'une carence en oxygène dans les tissus humains ?
Réponse:
Corps Golgi.

Question 32.
D'où vient l'oxygène lorsqu'il est libéré lors de la photosynthèse ?
Réponse:
L'oxygène libéré lors de la photosynthèse provient de l'eau.

Question 33.
Quelle est la réserve d'énergie interne (cellulaire) chez les autotrophes ?
Réponse:
Amidon.

Question 34.
Sous quelles formes la plupart des plantes absorbent-elles l'azote ?
Réponse:
Nitrates et nitrites.

Question 35.
Qu'est-ce qui est commun pour les Cuscuta, les tiques et les sangsues ?
Réponse:
Tous sont des parasites. Ils tirent leur nutrition des plantes ou des animaux sans les tuer.

Question 36.
Écrivez le nom de l'enzyme présente dans la salive et dites quelle fonction elle a
Réponse:
Amylase salivaire (ptyaline). Il transforme l'amidon en sucre à un pH de 7.

Question 37.
Qu'est-ce qui protège la paroi interne de l'estomac de l'acide chlorhydrique ?
Réponse:
La paroi interne de l'estomac est protégée de l'acide chlorhydrique par le mucus.

Question 38.
Qu'est-ce que le chyme ?
Réponse:
La nourriture légèrement digérée pénètre dans l'estomac par le tube digestif. Dans l'estomac, cet aliment est baratté avec les sucs gastriques qui le transforment en une pâte semi-solide appelée chyme.

Question 39.
Nommez l'enzyme qui est présente chez les nourrissons mais peut être absente chez les adultes.
Réponse:
Renin.

Question 40.
Écrivez le nom et les fonctions de deux enzymes digestives sécrétées par le pancréas.
Réponse:
Le pancréas sécrète le suc pancréatique qui contient des enzymes comme l'amylase, la trypsine et la lipase.
L'amylase aide à la dégradation des glucides. La lipase aide à décomposer les molécules de graisse complexes.

Question 41.
Où trouve-t-on l'hémoglobine ? Écrivez sa fonction principale.
Réponse:
L'hémoglobine est un pigment de couleur rouge présent dans les globules rouges.
Sa fonction principale est de transporter les gaz respiratoires comme l'oxygène en raison d'une affinité accrue avec l'oxygène.

Processus de la vie Questions supplémentaires Type de réponse courte

Question 1.
Qu'est-ce qu'un point de compensation ?
Réponse:
Lorsque le taux de photosynthèse est égal au taux de respiration, il est appelé point de compensation. Le taux de libération de O2 pendant la photosynthèse est égal au taux de libération de CO2 pendant la respiration. Ainsi, il n'y a pas d'absorption nette de gaz de l'environnement. Le point de compensation est généralement atteint au crépuscule et à l'aube et par temps nuageux.

Question 2.
Qu'arrive-t-il à la lumière visible du soleil lorsqu'elle tombe sur la chlorophylle ?
Réponse:
La lumière visible du soleil se compose de sept couleurs : violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange et rouge. Parmi ces lumières de différentes longueurs d'onde, la chlorophylle absorbe principalement les lumières bleues, violettes, rouges et oranges mais n'absorbe pas la lumière verte. C'est en raison de la réflexion de la lumière verte par la chlorophylle des plantes que les plantes ont une couleur verte.

Question 3.
« Toutes les plantes émettent de l'oxygène pendant la journée et du dioxyde de carbone pendant la nuit”. Êtes-vous d'accord avec ce constat? Donner une raison.
Réponse:
Pendant la journée, comme le taux de photosynthèse est supérieur au taux de respiration, le résultat net est l'évolution de l'oxygène. La nuit, il n'y a pas de photosynthèse, ils émettent donc du dioxyde de carbone en raison de la respiration.

Question 4.
Comment l'eau affecte-t-elle le taux de photosynthèse des plantes?
Réponse:
L'eau contrôle l'ouverture et la fermeture des stomates. Le manque d'eau fait que les stomates s'ouvrent très peu ou peuvent même rester fermés. Par conséquent, il (nécessaire comme matière première pour la photosynthèse) ne peut pas entrer dans les feuilles et donc le manque d'eau ralentit le taux de photosynthèse.

Question 5.
Qu'est-ce que l'ulcère gastroduodénal ? Comment l'ulcère gastroduodénal est-il causé?
Réponse:
Un ulcère sur la membrane interne de l'estomac est appelé ulcère gastroduodénal. L'ulcère peptique est causé par l'acidité élevée des sécrétions du suc gastrique.

Question 6.
Comment se passe la respiration dans les feuilles ?
Réponse:
Les feuilles ont de minuscules ouvertures sur leur surface inférieure appelées stomates. L'échange de gaz s'effectue à travers les stomates par le processus de diffusion.

Question 7.
Qu'est-ce que l'ascension de la sève ?
Réponse:
L'eau absorbée par le sol contient également des minéraux dissous (nitrates, phosphates, etc.) et est donc appelée sève. Cette sève se déplace vers le haut en raison de la "traction de la transpiration" développée dans les éléments du xylème. Ainsi, le transport de la sève des racines vers les feuilles au sommet est appelé remontée de la sève.

Question 8.
Qu'est-ce que la traction de transpiration?
Réponse:
L'eau contenue dans les cellules du mésophylle des feuilles (cellules situées sous les stomates) est en contact avec l'eau ou la sève du xylème du pétiole, de la tige et de la racine des feuilles. Cette eau s'évapore par le processus de transpiration. Ainsi, en raison de la transpiration, l'eau est tirée vers le haut, ce qui crée une force d'aspiration ascendante appelée « traction de transpiration » 8217.

Question 9.
Les plantes ont des besoins énergétiques faibles par rapport aux animaux. Expliquer.
Réponse:
Les plantes ne bougent pas. Dans un grand corps végétal, il existe de nombreuses cellules mortes comme le schlerenchyme qui renforcent la plante mais ne remplissent aucune fonction cellulaire. En conséquence, ils nécessitent moins d'énergie. Les animaux, quant à eux, ont besoin d'énergie pour différentes activités comme les déplacements ou la recherche de nourriture. DONC2 ils nécessitent plus d'énergie.

Question 10.
Qu'est-ce que la pression racinaire ?
Réponse : C'est une pression développée dans le xylème en raison de l'activité métabolique des cellules racinaires. C'est une pression hydrostatique développée dans le système racinaire qui pompe l'eau ou la sève dans le xylème racinaire.

Question 11.
Comment les feuilles des plantes aident-elles à l'excrétion?
Réponse:
De nombreuses plantes stockent des déchets dans les vacuoles des cellules du mésophylle et des cellules épidermiques. Lorsque les vieilles feuilles tombent, les déchets sont excrétés avec les feuilles.

Question 12.
Quel est le rôle des muscles intercostaux dans la respiration et où se trouvent-ils ?
Réponse:
Les muscles intercostaux se trouvent entre les côtes. Leur contraction et leur relaxation modifient le volume de la cavité thoracique afin que l'air puisse entrer et sortir des poumons.

Question 13.
Indiquez la fonction de la capsule et du glomérule de Bowman.
Réponse:
La capsule et le glomérule de Bowman ont des parois semi-perméables. Le glomérule est une touffe de capillaires contenus dans la capsule de Bowman. L'eau et les substances dissoutes (déchets et utiles) sont filtrées dans la capsule de Bowman et de là, elles sont filtrées dans le tubule. Ainsi, les deux structures agissent comme un appareil de filtrage.

Question 14.
Quelles sont les causes du mouvement des aliments à l'intérieur du tube digestif?
Réponse:
La paroi du tube digestif contient des couches musculaires. La contraction rythmique et la relaxation de ces muscles poussent la nourriture vers l'avant. C'est ce qu'on appelle le péristaltisme, qui se produit tout le long de l'intestin.

Question 15.
Qu'arrive-t-il au glucose qui pénètre dans le néphron avec le filtrat ?
Réponse:
Le glucose et le filtrat descendent dans le long tubule rénal sous l'action des cils. Le glucose, les acides aminés, les sels, etc., sont réabsorbés par les cellules tubulaires puis sécrétés dans les cellules du sang capillaire par diffusion.

Question 16.
Nommez les substrats corrects pour les enzymes suivantes :

Question 17.
Notez les fonctions des ganglions lymphatiques.
Réponse:
Les fonctions des ganglions lymphatiques sont :

  • Les ganglions lymphatiques produisent et maintiennent les lymphocytes du sang. On ne les trouve que chez les mammifères.
  • Les ganglions lymphatiques filtrent le sang et éliminent les substances toxiques et étrangères, par exemple les bactéries, les débris, etc.

Question 18.
Nommez les organes du système excréteur chez l'homme. Montrez-les à l'aide d'un diagramme étiqueté.
Réponse:

Excrétion chez les êtres humains : La fonction principale du système excréteur humain est d'éliminer du corps les déchets azotés tels que l'urée. Il comprend une paire de reins, une paire d'uretères, une vessie et un urètre. Kindneys sont situés dans l'abdomen de chaque côté du rein droit l'os de la colonne vertébrale.

Question 19.
Indiquer la fonction de l'épiglotte.
Réponse:
Au sommet de la trachée (ou trachée) se trouve un lambeau de cartilage appelé épiglotte. La fonction de l'épiglotte est de couvrir l'embouchure de la trachée (ou de la trachée) lorsque nous avalons de la nourriture afin que la nourriture ne puisse pas pénétrer dans la trachée (ou la trachée).

Question 20.
Pourquoi les globules blancs sont-ils appelés soldats du corps ?
Réponse:
Les globules blancs engloutissent (phagocytent) les corps étrangers (bactéries, poussières et autres corps étrangers) qui pénètrent dans le corps et sont donc appelés soldats. Ils produisent des anticorps contre les antigènes et des antitoxines contre les toxines.

Question 21.
Décrire l'importance des stomates dans la plante.
Réponse:
Les plantes rejettent des déchets gazeux tels que le CO2 produit pendant la respiration la nuit et O2 produit pendant la photosynthèse pendant la journée par les stomates sur les feuilles et les lenticelles trouvées sur les tiges.

Question 22.
Qu'arrive-t-il au rythme respiratoire pendant un exercice vigoureux et pourquoi ?
Réponse:
Au cours d'un exercice vigoureux, notre corps a besoin de plus d'énergie et à cette fin, plus d'oxygène est nécessaire, ce qui augmente le rythme respiratoire. Le taux d'apport en oxygène augmente d'environ 20 à 25 fois.

Question 23.
Comment les cellules de garde régulent-elles l'ouverture et la fermeture des pores stomatiques ?
Réponse:
Le gonflement des cellules de garde dû à l'absorption d'eau provoque l'ouverture des pores stomatiques tandis que le rétrécissement des cellules de garde ferme les pores. L'ouverture et la fermeture des stomates se produisent en raison des changements de turgescence dans les cellules de garde. Lorsque les cellules de garde sont turgescentes, le pore stomatique est ouvert tandis que dans des conditions flasques, l'ouverture stomatique se ferme.

Question 24.
Deux plantes vertes sont conservées séparément dans des conteneurs sans oxygène, l'une dans l'obscurité et l'autre à la lumière continue. Lequel vivra plus longtemps ? Donne des raisons.
Réponse:
Une plante maintenue en lumière continue vivra plus longtemps. Car il sera capable de produire l'oxygène nécessaire à sa respiration par le processus de photosynthèse.

Question 25.
Dans chacune des situations suivantes, qu'arrive-t-il au taux de photosynthèse ?

  1. Jours nuageux
  2. Pas de précipitations dans la région
  3. Bon fumier dans la région
  4. Les stomates se bloquent à cause de la poussière.

Question 26.
Nommez la monnaie énergétique des organismes vivants. Quand et où est-il produit ?
Réponse:
L'adénosine triphosphate (ATP) est la monnaie énergétique des organismes vivants. Il est produit dans les mitochondries lors de la respiration des organismes vivants et également lors de la photosynthèse des plantes.

Question 27.
Expliquer le rôle de la bouche dans la digestion des aliments.
Réponse:

  1. Les aliments sont broyés en petits morceaux par les dents.
  2. Il se mélange à la salive et l'enzyme amylase (présente dans la salive) décompose l'amidon en sucres.
  3. La langue aide à bien mélanger la nourriture avec la salive.

Question 28.
Expliquez la déclaration : « La bile ne contient aucune enzyme, mais elle est essentielle à la digestion. »
Réponse:
La bile ne contient aucune enzyme mais elle est essentielle à la digestion car la bile est alcaline et contient des sels qui aident à émulsionner les graisses présentes dans les aliments. DONC2 la bile remplit deux fonctions :

  • La nourriture provenant de l'estomac est acide et doit être alcalinisée pour que les enzymes pancréatiques agissent.
  • Les sels biliaires décomposent la graisse présente dans les aliments en globules plus petits. Cela augmente l'efficacité des enzymes dans l'intestin grêle pour digérer efficacement les aliments.

Question 29.
Pourquoi la circulation sanguine dans le cœur humain est-elle appelée double circulation ?
Réponse:
La circulation sanguine dans le cœur humain est appelée double circulation car le sang traverse le cœur deux fois dans un cycle complet du corps, c'est-à-dire une fois à travers la moitié droite sous forme de sang désoxygéné et une fois à travers la moitié gauche sous forme de sang oxygéné .

Question 30.
Quelles sont les adaptations de la feuille pour la photosynthèse ?
Réponse:

  1. Les feuilles offrent une grande surface pour une absorption maximale de la lumière.
  2. Les feuilles sont disposées perpendiculairement à la source lumineuse de manière à se chevaucher.
  3. Le vaste réseau de veines permet un transport rapide des substances vers et depuis les cellules du mésophylle.
  4. Présence de nombreux stomates pour les échanges gazeux.
  5. Les chloroplastes sont plus nombreux sur la face supérieure des feuilles.

Question 31.
Étudiez le diagramme donné : Nommez les parties ‘A’ et ‘B’ et indiquez une fonction de chacune.
Réponse:

A → Pore stomatique
Fonction : Des quantités massives d'échanges gazeux ont lieu dans les feuilles à travers ces pores à des fins de photosynthèse.
B → Cellule de garde.
Fonction : L'ouverture et la fermeture du pore stomatique est fonction de la cellule de garde.

Question 32.
Pourquoi l'absorption des aliments digérés se produit-elle principalement dans l'intestin grêle ?
Réponse:
L'absorption maximale se produit dans l'intestin grêle parce que :

  1. la digestion est terminée dans l'intestin grêle.
  2. la paroi interne de l'intestin grêle est pourvue de villosités qui augmentent la surface d'absorption.
  3. wall of intestine is richly supplied with blood vessels which take the absorbed food to each and every cell of the body.

Question 33.
What substances are contained in the gastric juice? Quelles sont leurs fonctions ? Answer: Gastric juice contains three substances: hydrochloric acid, enzyme pepsin and mucus. Their functions are:

  1. Hydrochloric acid in the stomach is used to make the medium acidic to facilitate the action of the enzyme pepsin and to kill germs if any.
  2. Enzyme pepsin digests proteins to convert them into peptones.
  3. The mucus helps to protect the stomach wall from its own secretions of hydrochloric acid.

Question 34.
What are the various processes that take place in the duodenum?
Réponse:
Processes that take place in the duodenum are:

  1. Bile emulsifies the fat molecules present in the food into small globules.
  2. The pancreatic enzyme trypsin starts digesting the proteins and the pancreatic amylase breaks down the starch.
  3. Bile juice secreted by the liver and bicarbonate ions secreted by the duodenal wall makes the medium alkaline.

Question 35.
How does respiration occur in the roots of the plant?
Réponse:
Air is present in between the particles of the soil. The roots take the oxygen by the. process of diffusion. Oxygen first diffuses into the root hairs and reaches all other cells of the root for respiration. CO2 produced in the cells moves out through the root hairs, by the process of diffusion. For respiration, in older roots, where root hair is not present, the exchange of gases takes place through lenticels (tiny openings in the protective layer) by the process of diffusion.

Question 36.
(i) Explain why the rate of photosynthesis in plants is low both at lower and higher temperatures.
(ii) Is green light most or least useful in photosynthesis and why?
Réponse:
(i) Photosynthesis is an enzymatic process. The enzymes function within an optimum range of temperature which is neither very low nor very high. At low temperature the activity of enzymes is lowered due to which the rate of photosynthesis is also low. Again when the temperature is very high, the activity of enzymes decreases which leads to low rate of photosynthesis.

(ii) Green light is least useful in photosynthesis, because chlorophyll does not absorb green light.

Question 37.
Though what conduction of water in plants takes place? Explain its mechanism.
Réponse:
Transport of water in plants: The transport or movement of soluble products (sugar) of photosynthesis from leaves to other parts of the plant is known as translocation. It occurs is the part of vascular tissue known as pheloem. Besides the product of photosynthesis, phloem also transports amino acids and other substances (such as plant harmones).
These substances are especially delivered to storage organs of roots, fruits, seeds and growing organs.

Question 38.
How does respiration occur in the stem of the plant?
Réponse:
In the stem of herbaceous plants, stomatas are present. DONC2 the exchange of gases takes place through stomata by the process of diffusion. In the woody and hard stems of big plants, the exchange of gases takes place through lenticels which are present on the bark of the stem.

Question 39.
State the functions of the following components of transport system:
(i) Blood
(ii) Lymph.
Réponse:
(i) The following are the important functions of blood:
(a) It transports the digestive component of food to all the body cells.
(b) It also transports respiratory gases to body cells.
(c) It carries waste product for excretion.
(d) It acts as carrier of hormones.
(ii) Lymph contains lymphocyte cells which fight against infection and it also carries digested fat.

Question 40.
What is the advantage of having four chambered heart?
Réponse:
In four chambered heart, left half is completely separated from right half by septa. This prevents oxygenated and deoxygenated blood from mixing. This allows a highly efficient supply of oxygenated blood to all parts of the body. This is useful in animals that have high energy needs, such as birds and mammals.

Question 41.
State differences between artery, vein and capillary.
Ou
Differentiate between an artery and a vein.
Réponse:

Question 42.
What is autotrophic nutrition? Explain in brief with example.
Réponse:
Autotrophic Nutrition: Some organisms use simple food materials obtained from inorganic sources in the form of carbon dioxide and water. These organisms are called autotrophs.
Ex. Green plants and some bacteria. This mode of nutrition is called autotrophic nutrition.

Question 43.
Write differences between respiration and combustion.
Réponse:
Difference between Respiration and Combustion

Question 44.
What type of blood flows in pulmonary vein?
Réponse:
Following differences are there in arteries and veins:

In pulmonary vein, oxygenated blood from lungs is transported to left atrium of the heart.

Question 45.
What is transpiration? Write down four factors affecting transpiration process.
Réponse:
Transpiration: Water loss from the aerial parts of the plant is called transpiration. Following factors are there to influence the process of transpiration.
(i) Humidity: There is an increase in transpiration when atmospheric humidity decreases, while transpiration decreases with increase in humidity.
(ii) Speed of Air: High speed of air causes higher rate of transpiration. But when the air speed is high, stomata get closed and causes a decrease in transpiration.
(iii) Temperature: Increased atmospheric temperature causes decrease in humidity of air. This causes increase in transpiration. When temperature decreases, decrease in transpiration takes place.
(iv) Light Intensity: When intensity of light increases it causes increase in temperature and decrease in atmospheric humidity which causes increased rate of transpiration.

Life Processes Extra Questions Long Answer Type

Question 1.
What are the differences between autotrophic nutrition and hetrotrophic nutrition?
Réponse:

Question 2.
What are the common features between all the respiratory organs? Explain the mechanism of gaseous exchange between tissues and blood.
Réponse:
Common features between all the respiratory organs are:

  1. All the respiratory organs have large surface areas to get enough oxygen.
  2. All the respiratory organs are thin-walled for easy diffusion of gases and substances.
  3. All the respiratory organs (like skin, lungs, gills) have a rich supply of blood for transporting respiratory gases.

The mechanism of gaseous exchange between tissues and blood is as follows:

  1. The blood reaching the tissues has higher concentration of oxygen than in the cells so it gets diffused into the cells.
  2. the carbon dioxide, which is formed in the cells, gets accumulated in higher concentration as compared in the blood, so it easily diffuses into the blood.
  3. The blood with CO2 takes this gas to the lungs, from where it is expelled out during exhalation.

Question 3.
Explain the nutrition process in an Amoeba.
Réponse:

The mode of nutrition in Amoeba is holOzoic. The various steps involved in the process of nutrition are:
(i) Ingestion: Amoeba ingests food with the help of its finger-like extensions, called pseudopodia. When a food particle approaches Amoeba, it forms pseudopodia around it and forms a food vacuole inside the Amoeba.
(ii) Digestion: Various enzymes from the cytoplasm enter into the food vacuole and break them down into simple soluble molecules.
(iii) Absorption: The simple soluble food is absorbed by cytoplasm of Amoeba from food vacuoles through the process of diffusion.
(iv) Assimilation: Amoeba cell obtains energy from the absorbed
Food vacuole food through respiration. This energy is utilised by Amoeba for its growth and repair of the body.
(v) Egestion: When a considerable amount of undigested food gets collected inside Amoeba, its cell membrane ruptures and throws out the undigested food.

Question 4.
Give the role of liver in the human beings.
Réponse:
Liver is the largest gland in human beings. Its main functions are as follows:

  1. It secretes bile juice which makes the medium of the food alkaline Amoeba and also emulsifies fat.
  2. It stores the excess of glucose in the form of glycogen.
  3. Old worn-out RBC’s are broken down in liver cells. Their haemoglobin is changed into bile pigments.
  4. The ammonia is produced as a result of metabolism of amino acids. It is highly toxic. The ammonia combines with CO2 and is converted into urea (less toxic).
  5. It stores vitamins, iron and copper.
  6. It produces fibrinogen and helps in blood-clotting.
  7. It produces heparin which does not allow the clotting of blood inside the blood vessels.
  8. It regulates the volume of blood to some extent.
  9. RBCs are produced at the foetal stage by the liver.

Question 5.
(i) Describe aerobic respiration.
(ii) Describe the process of anaerobic respiration. Ou
What is A.T.P.? How is it formed? What is the use of it?
Réponse:
(i) The respiration which needs oxygen or occurs in the presence of oxygen is called aerobic respiration. During this type of respiration, glucose is broken down into carbon dioxide and water with the release of considerable amount of energy. The energy is stored in the form of ATP.

It consists of two steps:
(a) Glycolysis: The conversion of glucose into pyruvate (or pyruvic acid) is called glycolysis. It occurs in the cytoplasm.
(b) Kreb’s Cycle: It is the process of converting pyruvate into CO2 and H,O along with the release of considerable amount of energy. It occurs in the mitochondria. One molecule of glucose liberates 38 ATP of energy during aerobic respiration.

(ii) The respiration which takes place in the absence of oxygen is called anaerobic respiration. During this respiration glucose is broken down into ethyl alcohol and CO2 with the release of very small amount of energy. In anaerobic respiration, one molecule of oxygen produces only 2ATP of energy. This type of respiration occurs in microscopic organisms like yeast, etc.

In human beings, the energy is obtained by aerobic respiration but sometimes anaerobic respiration occurs in muscles during vigorous exercise when oxygen gets consumed faster than its supply by the blood. During the anaerobic respiration in the muscles the glucose is converted into lactic acid with the release of 2 ATP of energy.
Anaerobic respiration in human beings:

Question 6.
Distinguish between breathing and respiration.
Réponse:

Question 7.
Explain process of breathing in man.
Ou
Where does exchange of oxygen and carbon dioxide occur in human? Describe its function with diagram.

Réponse:
Human respiratory system: The human respiratory system begins from nose cavities called nostrils. The air from cavity enters into the pharynx and then into the trachea (or wind pipe). The trachea runs down the neck and divides into two tubes called bronchi. Each bronchi is connected to a lung. In the lungs each bronchi divides into a large number of thin tubes called bronchioles. The bronchioles have a tiny air sac at their ends called alveoli. It is in the alveoli where exchange of gases takes place.

Mechanism of breathing:
(i) When we breathe in air, the diaphragm contracts which results in the increase in volume of chest cavity. Due to this expansion of chest cavity, the air pressure in the lungs decreases. Thus, air from outside rushes into the lungs through nostrils, trachea and bronchi. Therefore, air sacs of lungs get filled with air when we breathe in. The exchange of gases between alveoli and blood takes place by the process of diffusion.

(ii) Human respiratory system: Now, the air present in air sacs of the lungs in rich in CO2. When we breathe out air, the diaphragm relaxes which results in the decrease in volume of chest cavity. This contraction pushes the air from the lungs into the trachea, nostrils and then out of the body into air. Breathing in air is called inhalation and breathing out air is called exhalation.

Mechanism of gaseous exchange during respiration: The oxygen is carried by blood to all the parts of the body. As the blood passes through the tissues of the body, the oxygen from the blood diffuses into the cell, whereas the CO2 which is produced during respiration diffuses into the blood and is carried to the lungs.

Question 8.
Describe the structure of human kidney.
Réponse:
Kidneys are bean-shaped and located at the back of abdomen, one on either side of backbone. Its inner concave surface has a depression called hilum through which renal artery enters and renal vein leaves the kidney. Kidney has two regions: outer cortex and inner medulla. Each kidney has a large number of filtering units called nephrons.

Question 9.
Describe the process of digestion of food in human beings.
Ou
Draw the diagram of alimentary canal of man and label the following parts: Mouth, Oesophagus, Stomach, Intestine
Ou
How do carbohydrates, proteins and fats get digested in human beings?
Draw a well labelled diagram of human digestive system and explain the diges tive process.
Réponse:

The various processes involved in the digestion of human beings are:
(i) Ingestion: Through the help of mouth human beigns ingest food.

(ii) Digestion: The teeth helps in physical digestion of food. In mouth there are salivary glands, which secretes saliva, in which salivary amylase enzyme is present which digest the starch present in food into maltose sugar, i.e., the digestion of carbohydrate starts from mouth itself. Mouth opens into a small funnel-shaped area called pharynx which leads to a long tube called oesophagus, whose wall is highly muscular.

When the slightly digested food enters into oesophagus the contraction and expansion movement of its wall, takes place, which is known as peristaltic movement. This movement helps the food to move towards the stomach. Usually, in oesophagus there is no digestion of food. From the oesophagus the food enters into the stomach.

In the stomach there is secretion of gastric juices which is a mixture of hydrochloric acid, pepsin (protein Colon digesting enzyme) and mucus. Now, the partially digested food enters from stomach into the small intestine’s wider part which is known as duodenum and the remaining part of the small intestine is termed as ileum.

The duodenum, receives secretions of two glands, i.e., liver and pancreas. Liver secretes bile pigments and pancreas secretes pancreatic juice which digestes the proteins, carbohydrates and emulsified fats. Here the digestive enzymes are amylase, maltose and invertase for digesting the carbohydrates, trypsin for proteins and lipase for fats.

Thus, food is completely digested in ileum part of small intestine.
(iii) Absorption: Now, the food enters from duodenum into ileum part of small intesntine where millions of finger-like projections known as villi are present which absorb the food.

(iv) Assimilation: The blood carries the digested and dissolved food to all parts of the body, where it is assimilated into the cells which is used for obtaining energy as well as for growth and repair of the body.

(v) Egestion: The undigested food enters into the large intestine’s wider part, where water is absorbed from the undigested food and the food becomes solid. Now, this solid undigested food enters the last part of large intestine known as rectum through which it moves out from the body.

Question 10.
Differentiate between blood and lymph.
Réponse:

Question 11.
Define the terms, ‘nutrition’ and ‘nutrients’. List two differences between ‘holozoic nutrition’ and ‘saprophytic nutrition’. Give two examples of each of these two types of nutrition.
Réponse:
Nutrition: The process by which the living organisms receive and utilise the food materials necessary for their survival, growth and repair of worn-out tissues is called nutrition.
Nutrients: Those substances which supply nourishment to living organisms from its surroundings and use it as an energy source or for biosynthesis of body constituents.

Question 12.
Describe internal structure of a human heart.
Ou
Describe the flow of blood through the heart of human beings.
Réponse:

The two auricles or atria are thin-walled and are separated from each other by a thin inter-atrial septum. The right atrium receives venous (deoxygenated blood having very little O2) from the entire body through a superior and inferior vena cava. The left smaller atrium receives oxygenated blood from the lungs through four pulmonary veins.

The two auricles (atria) are separated from the ventricles by two apertures guarded by membranous valves. The valve separating right atrium from right ventricle is called right atrio-ventricular valve or tricuspid valve made up of three flaps. The valve separating left atrium from left ventricle is called left atrio-ventricular valve or mitral valve, formed of two flaps. These valves are attached with fine cords with the papillary muscles of the ventricular wall.

These valves only allow blood flow from auricles into ventricles and not in opposite direction. Both the ventricles are separated from each other by a thick inter-ventricular septum. The wall of left ventricle is much thicker than that of right ventricle. The left ventricle pushes blood into aorta which supplies blood to entire body. The opening of aorta is also guarded by a valve formed of 3 semilunar flaps.

The right ventricle pumps venous blood into lungs by a pulmonary aorta. Its opening is also guarded by a valve, having 3 semilunar flaps. These valves allow the flow of blood from ventricles into the aorta and not back. Heart is formed of cardiac muscle fibres, which rhythmically contract the heart without feeling fatigue.

Question 13.
Write a brief account on composition and functions of human blood.
Réponse:
It is slightly thicker than water and is slightly basic with a pH 7.3-7.4. Two main components of blood are:
(i) Plasma: It forms about 55% of the blood which have 90% water and 10% complex organic and inorganic compounds. It is called inanimate part of blood because it lacks blood corpuscles. Organic compounds in plasma include antibodies, glucose, amino acids, hormones, enzymes, fatty acids, vitamins and proteins (i.e., albumin, globulin, prothrombin, fibrinogen, heparin).

Heparin acts as anticoagulant in blood. It prevents clotting of blood in blood vessels. On the contrary, prothrombin and fibrinogen help in formation of clot during an injury. Inorganic compounds include potassium, sodium, calcium, magnesium and their compounds in the wound form of phosphate, biocarbonate, sulphate, chloride, etc.

(ii) Blood Corpusscles: They form about 45% of the blood composition. (See Fast Track Revision):
Function of Blood
Transport of Gases: Blood transports gases like bind O2 et Cie2. RBCs present in blood have haemoglobin which bind with O2 and form oxyhaemoglobin. This oxyhaemoglobin breaks down into O2 and haemoglobin in tissues. O2 is absorbed by tissues, while haemoglobin and bicarbonates help in CO2 transport. Transport of Nutritive Materials: Nutritive materials absorbed by intestine transported to tissues by plasma.

Transport of Excretory Materials: In body, by metabolic process many excretory products such as urea, etc., are formed. This is transported to liver and then to kidney. Regulation of Body Temperature: Blood maintains temperature of all body parts and also helps in transport of hormones.


Structure of the human circulatory system

The human circulatory system consists of:

Blood vessels:

  • Artères: blood vessels that carry blood away from the heart in pulses. It has a thick wall and small lumen.

The thick wall of arteries contains a tough outer layer of collagène that gives strength to the artery that supports the pressure the blood is under from the heart.
It also contains a layer of lisse (involuntary) muscle that contracts pushing blood along. The internal layer of the artery is composed of a layer of cells called the endothelium.

  • Veins: blood vessels that carry blood towards the heart in an even flow. They have thin walls, a large lumen and valves.

Blood pressure in veins is much lower than arteries, hence the thinner wall. They also have smooth muscle to push blood along in one direction and have valves to prevent back flow of blood.

  • Capillaries: blood vessels with walls one cell thick that carries blood from arterioles to venules through tissues, releasing nutrients and taking away wastes.

Systemic and pulmonary circuits

The human circulatory system consists of two blood circuits: the systemic circuit and the pulmonary circuit. This is why the human circulatory system is described as a double circulatory system.
Les systemic circuit carries blood to all the major organs of the body, except the lungs.
The lungs have their own blood circuit, called the pulmonary circuit.
The diagram below shows all the arteries and veins emanating from, and returning to, the heart and internal organs.

Portal system

  • A portal system is a network of blood capillaries that connect two organs or tissues, e.g. hepatic portal system connects the small intestines to the liver via the hepatic portal vein.

Cerebral Metabolism

Alterations in cerebral metabolism in response to activation by exercise have been elegantly reviewed (105). However, a brief mention of cerebral metabolism is provided because CBF regulation during exercise is critical for maintaining cerebral metabolism. During exercise, increases in cerebral metabolism require increased CBF to deliver the oxygen required for aerobic metabolism of the brain (105). Indeed, mild to moderate exercise increases CBF thus it is likely that cerebral metabolism markedly controls CBF during exercise. Dynamic movement is associated with cortical activation and results in elevations in blood flow to the supplementary motor area and the primary sensorimotor area (91). Such regional flow changes are accompanied by a much smaller increase in regional metabolism (50). Gross et al. (35) demonstrated that, in exercising dogs, blood flow increased in regions of the brain associated with motor control. In contrast, following doxapram (a known respiratory stimulant, which in low doses increases ventilation by stimulating the peripheral chemoreceptors) at rest, CBF was reduced despite a similar degree of hypocapnia, hypertension, and sympathetic nerve activation to that observed during exercise. This indicates that the vasodilatory effects of the exercise-induced increase in brain metabolism overrode the vasoconstrictor effects of hypocapnia, hypertension, and sympathetic nerves on the cerebral vasculature. Linkis et al. (68) demonstrated that right-handed contractions elevated MCA Vmoyenne in the left MCA (+19%), whereas the increase in MCA Vmoyenne in the right MCA was slight (+4%) (Fig. 1UNE). These findings suggest that the vasodilatation effects of the exercise-induced increase in brain metabolism overrode the vasoconstrictor effects of hypocapnia, hypertension, and sympathetic nerves on the cerebral vasculature.

However, it is unlikely that exercise-induced elevations in metabolism lead to proportional increases in global CBF because increases in exercise intensity cause an increase in CBF to around 60% of maximal oxygen uptake. At higher exercise intensities, CBF returns toward baseline values because of hyperventilation-induced hypocapnia despite further elevations in cerebral metabolism (41, 78). Thus, during heavy exercise, the hyperventilation-induced hypocapnia seems to be a stronger regulator of CBF compared with that of elevations in cerebral metabolism (88). Nevertheless, brain oxygen (O2) uptake is important for cerebral neuronal activity. For example, unconsciousness occurs within a few seconds after the brain is deprived from its O2 supply following a cardiac arrest (105). In addition, hyperoxia can enhance exercise performance and is associated with increases in cerebral rather than muscle oxygenation (81). During dynamic exercise at mild to moderate intensities, brain O2 uptake remains unchanged (49, 71), whereas, at maximal exercise intensities, brain O2 uptake increases despite a reduction in CBF (49). This increase in brain O2 uptake likely compensates for the hyperventilation-induced decreases in CBF to maintain high cerebral metabolism during heavy to exhaustive exercise.

The brain possesses a capacity for anaerobic metabolism (30), providing an important means to enhance energy turnover to sustain cerebral activation during high-intensity exercise (95). Ide et al. (48) reported that the arterial-venous glucose difference decreased during exercise at 30% of maximal oxygen uptake (V̇ O 2max), whereas it increased to a higher value than rest at 60% V̇ O 2max. In addition, the increase in glucose uptake is extreme in the first minute after the cessation of exercise (49). However, changes in CBF and glucose uptake are not related during exercise (105). In addition to the uptake of glucose, the brain also takes up lactate. At rest, the arterial lactate level is <1 mM and of little or no importance for the cerebral metabolism. However, as blood lactate increases during exercise with workload, lactate is taken up by the brain in proportion to its arterial concentration (49, 105). Cerebral metabolic ratio (CMR) is useful to express changes in cerebral metabolism independently of those in CBF (105). CMR is calculated by oxygen uptake/(glucose uptake + lactate uptake /2). Decreases in CMR are associated with cerebral activation (105). CMR decreases gradually during increasing exercise workload, and this ratio remains low even after the cessation of exercise. Low CMR may be a limitation to ongoing exercise performance and may be associated with central fatigue (105). Dalsgaard et al. (22) measured CMR during exercise to exhaustion, with and without β-blockade. β-Blockade reduced time to exhaustion (16 min) compared with control (25 min), whereas the CMR decreased to a similar level. During exercise, O2, glucose, and lactate uptake are not related with CBF however, during strenuous exercise, hyperventilation lowers the PaCO2 and blunts the increase in CBF, which can lead to an inadequate oxygen, glucose, and lactate delivery to the brain and contribute to the development of central fatigue. In addition, there appears to be a correlation between CBF and CMR during visual stimulation (76) and rhythmic handgrip exercise (99). Therefore, it seems reasonable to suggest that a large reduction of CBF could limit the capability to sustain high-intensity exercise.


BioEd Online

The radial pulse point is the safest location to take someone's pulse.
Staff Sgt Jeanette Copeland, courtesy of the US Airforce.

Aperçu

Students measure and compare their heart rates before and after a variety of physical activities, and also compare their heart rates to those of other students in their groups.

This activity is from The Science of the Heart and Circulation Teacher's Guide, and was designed for students in grades 6&ndash8. Lessons from the guide may be used with other grade levels as deemed appropriate.

Safety Note: Do not have students use the carotid artery in the neck to find their pulse. Applying too much pressure there could stimulate a reflex mechanism that can slow down the heart. The radial pulse point is the pulse site recommended for the general public by the National Heart, Lung, and Blood Institute, National Institutes of Health.

Teacher Background

Almost every day, we see, hear or read in the media about the importance of exercise for heart health. Pourquoi? What is the relationship between the heart, circulation, and exercise? This activity will help students learn how their hearts respond to physical activity.

Even when you are sleeping, reading, or watching TV, your muscles, brain, and other tissues use oxygen and nutrients, and produce carbon dioxide and wastes. If you get up and start moving, your body&rsquos demand for oxygen and the removal of carbon dioxide increases. If you start running, your body demands even more oxygen and the elimination of more carbon dioxide. The circulatory system responds by raising the heart rate (how often the pump contracts) and stroke volume (how much blood the heart pumps with each contraction), to increase the cardiac output (the amount of blood pumped from the left ventricle per minute). During exercise, heart rate can rise dramatically, from a resting rate of 60&ndash80 beats per minute to a maximum rate of about 200 for a young adult.

While you are running, blood flow is diverted toward tissues that need it most. For example, muscles in the arteries in your legs relax to allow more blood flow. Meanwhile, muscles in the walls of the arteries that take blood to your stomach and intestines tighten, or constrict, so these organs receive less blood. Breathing rate increases to match greater output by the heart. The whole system works together to give your hard-working muscles what they need at just the right time.

Have you noticed that after you finish a run, your heart rate and breathing rate don&rsquot return to normal immediately? Pourquoi? It&rsquos because the circulatory and respiratory systems have to &ldquocatch up.&rdquo You may not have realized it, but while you were running, the muscles of your body produced so much carbon dioxide and other wastes that the body&rsquos systems couldn&rsquot keep up with the increased demand for elimination. So even after your run ends, your heart rate and breathing rate remain elevated until the excess wastes are eliminated.

If the heart and circulatory system have to do so much extra work when you exercise, why is exercise good for you? One simple answer is, &ldquoUse it or lose it.&rdquo The heart is a pump made of muscle. It needs regular exercise to remain strong, healthy and efficient. The same is true of the circulatory system. Exercise helps keep the arteries strong and open. The contraction of leg muscles during exercise helps to move the blood along. Without exercise, body chemistry actually changes. These changes can lead to a whole range ofunhealthy conditions and diseases. Bottom line: to maintain a healthy heart pump and circulatory system, &ldquouse it.&rdquo

The pumping heart makes the sound we refer to as the &ldquoheartbeat.&rdquo The &ldquolub-dub&rdquo of a heartbeat comes from the sounds of blood being pushed against closed, one-way valves of the heart. One set of valves (tricuspid and bicuspid) closes as the ventricles contract. This generates the &ldquolub&rdquo of our heartbeat. The other set of valves (pulmonary and aortic) close when the pressure in the ventricles is lower than the pressure in the pulmonary artery and aorta. This leads to the &ldquodub&rdquo of our heartbeat.

As the heart beats, it presses the blood against the muscular, elastic walls of the arteries. Each artery expands as blood is forced from the ventricles of the heart. The artery wall then contracts to &ldquopush&rdquo the blood onward, further through the body. We can feel those &ldquopulses&rdquo of blood as they move through the arteries in the same rhythm as the heart beats. The number of pulses per minute is usually referred to as pulse rate. The average pulse rate for a child ranges from 60 and 120 beats per minute.

This activity is adapted with permission from the HEADS UP unit on Diabetes/Cardiovascular Disease (2003). The HEADS UP unit was produced by the Health Education and Discovering Science While Unlocking Potential project of The University of Texas School of Public Health (www.sph.uth.tmc.edu/headsup) and was funded by a Science Education Partnership Award from the National Center for Research Resources of the National Institutes of Health.

Objectives and Standards

Life Science

Different tissues are, in turn, grouped together to form larger functional units, called organs. Each type of cell, tissue and organ has a distinct structure and set of functions that serve the organism as a whole.

Specialized cells perform specialized functions in multi-cellular organisms. Groups of specialized cells cooperate to form a tissue, such as a muscle.

The human organism has systems for digestion, respiration, reproduction, circulation, excretion, movement, control and coordination, and for protection from diseases. These systems interact with one another.

Science in Personal and Social Perspectives

Regular exercise is important to the maintenance and improvement of health. Personal exercise, especially developing cardiovascular endurance, is the foundation of physical fitness.


Voir la vidéo: La circulation sanguine (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Heathclyf

    Je te suis très reconnaissant.

  2. Crosley

    Je sympathise avec vous.

  3. Novak

    Je vais me balancer sur la qualité puis commenter. Passez une belle vision!

  4. Faeshura

    Vous n'êtes pas correcte. Je suis sûr. Nous en discuterons. Écrivez dans PM.

  5. Gormain

    Cette phrase brillante tombe juste au fait

  6. Hamilton

    Je m'excuse d'avoir interféré ... J'ai une situation similaire. Je vous invite à une discussion.



Écrire un message